Youssef Badr : du marché ... au tribunal de Bobigny

14 août 2023 - 12h30 - France - Ecrit par : P. A

Youssef Badr est le président de la 18ᵉ chambre correctionnelle au tribunal de Bobigny en Seine-Saint-Denis. À côté de sa mission de justice pénale qu’il remplit au quotidien, le magistrat, en quête de justice sociale, a créé l’association Courte Échelle qui vient en aide aux étudiants en droit en difficulté.

D’origine marocaine, Youssef Badr est né en 1981 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Le magistrat a eu un cursus universitaire difficile à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis). « Je ne suis pas parti à égalité avec tout le monde. Les difficultés ont été nombreuses. J’ai abandonné ma première licence en troisième année et je l’ai finalement eue la deuxième fois aux rattrapages, alors que j’étais très souvent absent. En parallèle, je devais travailler pour financer mes études. Livraison, distribution de tracts, vente d’assurances, marché… J’ai tout fait en matière de jobs étudiants. J’ai dû faire des sacrifices et travailler comme un dingue », confie-t-il à actu Seine-Saint-Denis.

Malgré ces difficultés, Youssef Badr, à force de détermination, a pu intégrer l’École nationale de la magistrature (ENM). « J’ai eu la chance de rencontrer un professeur qui a pu m’aider et qui m’a permis d’avoir accès à des préparations que je n’aurais pas eues sans argent. J’ai aussi eu de la chance d’avoir des parents qui, sans connaître le système universitaire, m’ont soutenu et m’ont poussé », détaille le magistrat qui a déjà une carrière bien remplie pour avoir exercé en tant que juge à Bobigny (2012 à 2016) et Paris, et en qualité de porte-parole au ministère de la Justice sous Nicole Belloubet.

À lire : Bonne nouvelle pour les étudiants marocains en situation de précarité en France

Youssef Badr exerce à nouveau au tribunal de Bobigny après plusieurs années passées à l’ENM où il enseigne. « C’est un département auquel je suis très attaché, notamment grâce à mes études. Je pense qu’il y a aussi beaucoup à y faire, car ses habitants cumulent de multiples difficultés », explique-t-il. Très engagé pour aider les étudiants en droit en difficulté, le magistrat a décidé de créer en 2021 l’association Courte Échelle. « L’idée, c’est d’aider les étudiants pour qu’ils n’abandonnent pas, car il y a 1 000 raisons de décrocher… L’idée de l’association, c’est qu’un étudiant, n’importe où en France, puisse nous contacter pour qu’un professionnel l’aide », souligne-t-il.

« À court, moyen et long terme, les étudiants sont suivis sur plusieurs concours (ENM, greffiers, commissaires…). Des offres de stage sont aussi proposées. Nous avons eu des résultats prometteurs avec des admissions. Mon objectif de l’année prochaine, c’est de recruter quelqu’un pour gérer l’association, car nous avons de plus en plus de demandes », projette Youssef Badr qui note « un taux d’abandon très élevé pour les étudiants en première année. Nous essayons de changer les choses à petite échelle, mais il y a encore tellement d’inégalités ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Etudiants - MRE

Aller plus loin

Les étudiants marocains en France, une main d’œuvre qualifiée

Les jeunes marocains et d’autres nationalités poursuivant leurs études supérieures en France passent rapidement du statut d’étudiants à celui de travailleurs. Ils constituent un...

Plus de la moitié des étudiants marocains à l’étranger en France

La France reste le premier pays d’accueil des étudiants marocains à l’étranger. Durant l’année universitaire 2021-2022, plus de la moitié d’entre eux ont été recensés dans...

Des repas à un euro pour les étudiants marocains en France

À l’instar des étudiants français et d’autres nationalités, les étudiants marocains pourraient bénéficier de l’abaissement à un euro du tarif des repas servis dans les...

Bonne nouvelle pour les étudiants marocains en situation de précarité en France

La ministre française de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, a annoncé ce lundi que les étudiants en situation de précarité, dont font partie de nombreux Marocains,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Les MRE boostent le programme d’aide au logement

Près de 17 000 personnes (dont 44 % de femmes et 22 % de MRE) ont déjà bénéficié du programme d’aide directe au logement à la date du 15 juillet, a indiqué Aziz Akhannouch, le Chef du gouvernement, à la Chambre des représentants.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

De nouvelles mesures pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris de nouvelles mesures pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la généralisation des systèmes de « Rendez-vous » et du « eTimbre » à l’ensemble des Missions diplomatiques et des Postes consulaires du...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.