Les étudiants marocains en France, une main d’œuvre qualifiée

6 novembre 2022 - 23h10 - France - Ecrit par : S.A

Les jeunes marocains et d’autres nationalités poursuivant leurs études supérieures en France passent rapidement du statut d’étudiants à celui de travailleurs. Ils constituent un précieux vivier de main-d’œuvre qualifiée.

« 52 % des titres de travail délivrés l’ont été à des personnes qui étaient précédemment étudiantes. Donc c’est une filière hyper importante pour alimenter l’immigration de travail, notamment qualifiée », explique Jean-Christophe Dumont, chef de la division migrations de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). À comparer à l’Italie (46 %), et au Japon (37 %), la France est le pays de l’OCDE qui a le plus décerné de titres de travail à des anciens étudiants.

À lire : Les Marocains, toujours en tête des étudiants étrangers en France

La France accueille chaque année 80 000 étudiants étrangers venus principalement du Maroc, de la Chine et d’Algérie dont près de 25 000 passent du statut étudiant à celui de travailleur, avec des emplois plutôt en adéquation avec leur niveau de qualification, fait savoir Ouest France. Ceci, grâce aux facilitations offertes par les autorités françaises aux étudiants, notamment l’exemption au niveau du master des rigidités du test du marché du travail, qui vérifie l’adéquation entre les qualifications et l’emploi recherché.

À lire : Les ouvriers marocains, une main d’œuvre précieuse pour les vignerons corses

« La différence avec les autres immigrés, c’est que là, c’est l’université qui sélectionne, pas l’État ou l’employeur, souligne le spécialiste, ajoutant que « les critères ne sont pas les mêmes ». « Mais les besoins des universités et du marché du travail ne sont pas les mêmes non plus. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Etudiants - Immigration

Aller plus loin

Les ouvriers marocains, une main d’œuvre précieuse pour les vignerons corses

Les ouvriers agricoles marocains sont d’une aide précieuse pour les vignerons corses qui font face au manque de main-d’œuvre locale.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à...

16 étudiants Marocains admis à l’école Polytechnique de Paris

Seize étudiants marocains intégreront cette année la prestigieuse école Polytechnique de Paris, alors que 7 sont en liste d’attente, selon l’ambassade de France au Maroc.

Étudiants étrangers en France : les Marocains toujours en tête

Les Marocains demeurent la première communauté estudiantine en France avec plus de 44 900 étudiants, d’après les récents chiffres publiés par l’Agence française pour la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.