L’histoire bouleversante de Nour, mariée de force à son cousin

11 mars 2023 - 08h50 - France - Ecrit par : A.P

Nour, une femme d’origine marocaine, a été mariée de force à un cousin. Elle raconte son histoire tragique dans un livre paru en octobre dernier.

Dans son ouvrage « Tous coupables. Ils m’ont mariée de force » (Éditions Balland), Nour raconte comment sa famille l’a mariée de force il y a près de 20 ans. Ayant reçu une éducation « traditionnelle des familles maghrébines », Nour n’avait pas de petits copains. Lors des vacances d’été au Maroc à ses 18 ans, ses proches lui annoncent qu’elle va épouser son cousin. « Ma cousine m’a dit que j’allais épouser mon cousin. J’ai rigolé. Ma sœur a insisté », raconte-t-elle à Actu.

À lire : Mariages forcés des filles MRE : Des vacances qui se transforment en cauchemar

« Je le connaissais depuis toute petite. C’était comme mon frère », confie Nour qui dit avoir protesté contre cette union. Mais son père la menace : « Marie-toi ou je te jure, tu vas rester ici ». Contre son gré, les démarches pour le mariage ont été entamées. Rapidement, un certificat de virginité a été établi et elle s’est mariée devant l’imam et le maire. « J’ai signé les documents. Je ne comprenais rien », explique-t-elle.

À lire : Maroc : près de 20 % des mariages sont consanguins

Son mari s’installe ensuite avec eux en France. « C’était pour obtenir les papiers, c’est tout », estime Nour. Le couple fait chambre à part, mais cela n’a pas empêché le mari d’abuser d’elle « deux fois ». Elle décide alors de quitter « la maison de l’horreur » pour se réfugier chez une amie. Des membres de sa famille la retrouvent dans la rue, la prennent de force et la ramènent à la maison.

À lire : Mariages forcés en hausse en France,les mères commencent à soutenir leurs filles

Une fois chez elle, son mari la bat, jusqu’à l’évanouissement. « Mes copines au lycée ont bien senti que quelque chose n’allait pas dans ma vie. Je me taisais », confie-t-elle. Le mari finit par lui accorder le divorce, un an après le mariage. Le livre de Nour est tiré du journal intime qu’elle tenait pendant tout ce long cauchemar. Sa publication est une sorte de thérapie pour elle qui se remet difficilement de cette mauvaise aventure.

Sujets associés : France - Mariage forcé - Femme marocaine - Violences et agressions - Divorce - MRE

Aller plus loin

Maroc : 9000 mariages de filles de moins de 16 ans en 2014

Plus de 9000 mariages de filles de moins de 16 ans ont été contractés au Maroc en 2014. Ce chiffre est aujourd’hui dénoncé par les associations des droits de l’homme qui y...

Mariages forcés en hausse en France,les mères commencent à soutenir leurs filles

Les mariages forcés de jeunes filles immigrées en France sont en augmentation, selon les associations, qui constatent cependant le début d’une prise de conscience et le soutien...

Mariages forcés des filles MRE : Des vacances qui se transforment en cauchemar

Il n’existe pas d’étude exhaustive sur le sujet, simplement des histoires racontées par celles et ceux qui font remonter des réalités du terrain. Ces histoires sont celles de...

Maroc : près de 20 % des mariages sont consanguins

Malgré les nombreuses sensibilisations, le mariage des mineures reste une réalité, selon le ministère de la Justice qui a révélé qu’entre 2009 et 2018, 319 177 demandes de...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Les MRE face au défi du développement local

Ce mercredi 10 août, le Maroc célèbre la journée nationale des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Placée sous l’égide du ministère chargé des affaires étrangères et des MRE, ces journées visent à consolider les canaux de dialogue avec les...

Dounia Batma attaque, son ex-mari contre-attaque

Le producteur bahreïni Mohamed Al-Turk a répondu aux accusations de complot portées contre lui par son ex-épouse, la chanteuse marocaine Dounia Batma impliquée dans l’affaire « Hamza mon bb ».

Hiba Abouk répond à Achraf Hakimi

Hiba Abouk continue son offensive médiatique contre le joueur du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, suite à sa demande de divorce et après avoir réclamé 50% de la fortune gagnée par le Marocain depuis qu’ils sont en couple.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Yassine Bounou et Imane khallad : une vie de couple loin des rumeurs

Alors que le couple Yassine Bounou et Imane khallad est supposé battre de l’aile, avec même une séparation et un divorce évoqués, il n’en serait apparemment rien.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.