Zakaria Moumni, condamné pour avoir voulu parler au Roi

27 avril 2011 - 17h30 - Ecrit par : L.A

L’organisation des droits de l’Homme, Human Rights Watch (HRW) s’est saisie du dossier de Sidi Zakaria Moumni, champion de boxe condamné à 3 ans de prison pour "escroquerie".

Moumni, 31 ans, a été accusé d’avoir accepté une somme de 28.000 dirhams de deux Marocains, leur promettant un emploi en Europe. Mais la version du sportif, soutenue par HRW, est toute autre.

Connu pour avoir tenté d’approcher le Roi et les résidences de celui-ci en France, Moumni réclame depuis des années un emploi dans la fonction publique, emploi qui lui revient de droit selon la loi marocaine. Celle-ci accorde en effet un poste de fonctionnaire, d’après un décret royal, aux athlètes marocains vainqueurs de compétitions internationales, ce qui est le cas de Moumni qui a remporté le Championnat du monde de boxe light-contact en 1999.

Arrêté en septembre 2010 à son retour de Paris où il vit, Sidi Zakaria Moumni dit avoir été retenu en garde à vue pendant trois jours sans que sa famille ne soit avertie. Lors de ces trois jours, le sportif aurait été torturé et contraint de signer des aveux les yeux bandés.

Condamné une première fois le 4 octobre par un juge à qui il avait fait part des tortures et sévisses qu’il avait subis, blessures à l’appui, Moumni a été rejugé en appel le 13 janvier dernier, date à laquelle sa peine a été réduite à deux ans et demi. Les plaignants eux ne se sont jamais présentés au tribunal.

HRW dénonce aujourd’hui "un procès inique" et demande la libération immédiate de Sidi Zakaria Moumni ou du moins un nouveau procès équitable.

"Zakaria Moumni semble avoir été emprisonné à cause de sa campagne rendue publique et de ses remarques critiques à l’égard de proches du Palais, à l’issue de procès qui n’ont pas respecté les normes internationales en matière de jugement équitable" estime Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW. "Cela ne ressemble pas au type de justice indépendante que le Roi Mohammed VI a promis d’instaurer en 2009."

Tags : Mohammed VI - Droits et Justice - Human Rights Watch (HRW) - Prison - Zakaria Moumni

Nous vous recommandons

Saisie de cocaïne en Argentine, un Marocain arrêté

Les autorités argentines ont intercepté mardi à Buenos Aires plus de 1,5 tonne de cocaïne qui était sur le point d’être acheminée vers l’Europe par voie maritime. Six personnes dont un Marocain ont été...

EasyJet annule des vols vers le Maroc

La compagnie aérienne EasyJet s’est vu contrainte d’annuler de nombreux vols vers le Maroc. À l’origine de cette décision, une panne de son système informatique.

Le divorce par procuration désormais possible au Maroc

Au Maroc, une personne peut désormais divorcer par procuration pourvu que certaines conditions soient remplies. C’est ce qui ressort d’une jurisprudence de la Cour de cassation.

Balearia et GNV reprennent leurs lignes maritimes vers le Maroc

Dans la lignée du réchauffement des relations entre Rabat et Madrid et de la reprise des traversées maritimes, les compagnies Balearia et GNV vont reprendre les lignes maritimes reliant le Maroc à l’Espagne, à la France et à...

Casablanca : les travaux du tramway avancent à grands pas

Les travaux de construction des lignes T3 et T4 du tramway de Casablanca ont atteint un taux d’avancement de 65%, selon Casa transport.

Le Maroc traque les fugitifs israéliens

En visite de travail au Maroc, le commissaire Yaakov Shabtai, chef de la police israélienne, a émis le vœu d’une coopération entre les deux pays pour traquer les fugitifs israéliens se trouvant sur le territoire...

Des autoroutes en Espagne qui deviennent gratuites

Le gouvernement et la Generalitat ont supprimé les péages sur certains tronçons des autoroutes de Catalogne et d’Aragon, notamment l’AP-2 sur l’autoroute Saragosse – El Vendrell et l’AP-7 sur l’autoroute Tarragone – La Jonquera. Ces routes sont très...

DGSN : 25 personnes arrêtées et 194 véhicules saisis pour rodéo sauvage

La traque au rodéo sauvage lancée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a permis d’arrêter 25 automobilistes et la saisie de 194 véhicules, après seulement une semaine d’opération.

Fortes chaleurs au Maroc cette semaine

Plusieurs provinces marocaines seront touchées par la chaleur du lundi 6 septembre jusqu’au vendredi 11 septembre, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

Des célébrités marocaines sous le feu des critiques

Depuis quelques jours, les célébrités marocaines essuient des critiques de la part de leurs fans. Et pour cause, une application créée et utilisée à des fins purement pécuniaires.