Abdeslam Ouaddou arrêté pour agression

13 décembre 2020 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie royale de Nouaceur. Elle fait suite à l’agression d’un chauffeur de bus par l’ex-international marocain Abdeslam Ouaddou.

Les faits se sont déroulés lors du déplacement de son club le Mouloudia d’Oujda à Casablanca. Au cours du trajet, le sélectionneur du MCO aurait agressé physiquement le chauffeur du bus avant de le jeter hors du bus. Cette agression a entraîné plusieurs blessures au visage de la victime et des ecchymoses sur son corps.

Alertés, des gendarmes se sont déplacés sur les lieux et ont conduit le coach au siège de la gendarmerie pour y être interrogé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Abdeslam Ouaddou - Nouaceur

Aller plus loin

Asnières : un jeune frappé à la tête par la police

Lors d’une intervention de police à Asnières, à la limite de Colombes, un jeune a reçu à la tête, plusieurs coups de matraque. Il a perdu connaissance et a été hospitalisé.

Limogé, Abdeslam Ouaddou dénonce un licenciement abusif

L’ex-international marocain Abdeslam Ouaddou sort de son silence. Limogé, l’ancien joueur dénonce un licenciement « sans motif » et regrette le manque d’engagement et de tact de...

Abdeslam Ouaddou, cible de nouvelles attaques racistes

L’ancien coach du Mouloudia d’Oujda, Abdeslam Ouaddou continue de faire les frais de ses déboires avec le club. Il affirme avoir reçu des propos et images racistes, venant de...

France : un MRE condamné pour violences sur sa femme et sa maîtresse

À Rouen, un Marocain a écopé de deux ans de prison pour violences sur sa femme et sa maîtresse.

Ces articles devraient vous intéresser :

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.