Recherche

Limogé, Abdeslam Ouaddou dénonce un licenciement abusif

© Copyright : DR

16 janvier 2021 - 14h45 - Sport - Par: G.A

L’ex-international marocain Abdeslam Ouaddou sort de son silence. Limogé, l’ancien joueur dénonce un licenciement « sans motif » et regrette le manque d’engagement et de tact de la part de la direction du club.

Il n’aura été l’entraîneur du MCO que le temps de deux matchs. Abdeslam Ouaddou a été remercié par la direction du club marocain, le 6 janvier dernier, alors qu’il avait été engagé pour 4 saisons. Le laps de temps passé à coacher l’équipe était fait d’interminables conflits avec la direction du club. C’est sans compter avec le scandale autour d’une agression présumée sur un chauffeur, qui lui a valu de passer quelques jours à l’hôpital. Après son séjour, l’ancien joueur de Nancy avait annoncé son retour sur le banc du MCO, mais contre toute attente, il sera poussé vers la sortie quelques heures plus tard.

Dans un communiqué, l’ancien joueur a accusé le président du club, Mohamed Houar d’avoir manqué à ses engagements contractuels. « La résiliation unilatérale de mon contrat de travail, qui a pris la forme d’une simple note d’information, m’a été notifiée par voie d’huissier le dimanche 10 janvier 2021. Je relève qu’aucune procédure disciplinaire n’a été diligentée par le MCO préalablement à la notification de cette résiliation unilatérale », a-t-il écrit. Il confie également que le courrier de résiliation ne mentionne aucun motif.

Pour lui, la direction du club a manqué de tact dans la gestion de ce dossier. Il regrette qu’on ne lui ait pas permis de montrer ce dont il est capable.« Malheureusement, ce projet ambitieux, tel qu’il m’a été exposé et proposé initialement par le MCO, a sensiblement été altéré dès les premières semaines ayant suivi mon embauche, la réalité financière ayant vite rattrapé les ambitions éphémères ».

Il se dit peiné par le silence de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), qui même, sollicitée pour jouer le rôle de médiateur, n’a pu régler le problème.« Malheureusement, cette tentative de médiation s’est soldée par un échec puisque la solution qui a été proposée aux parties par la FRMF et qui était supposée faire l’objet d’un avenant à mon contrat de travail était purement et simplement à sens unique, c’est-à-dire dans l’intérêt exclusif du MCO ».

C’est donc le refus de signer un tel avenant qui a poussé la direction à évincer le technicien marocain, « dans des conditions vexatoires ». Il remercie dans la foulée les supporters, les joueurs, les différentes composantes du Club et les autorités locales pour les efforts consentis pour régler la situation, précise la même source.

Mots clés: Abdeslam Ouaddou , Mouloudia d’Oujda , Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) , Plainte

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact