Achraf Hakimi parle de Mazraoui, Ziyech, et du Mondial Qatar 2022

19 mai 2022 - 19h20 - Ecrit par : G.A

Achraf Hakimi s’exprime pour la première fois sur la mécontente entre Vahid Halilhodzic et certains joueurs marocains. Dans une interview accordée à la chaîne qatarie Al Kass, le Parisien a évoqué la réconciliation Halilhodzic-Mazraoui, les chances du Maroc à la Coupe du monde 2022, et bien d’autres sujets.

L’international marocain accueille avec joie la nouvelle de la réconciliation entre Vahid Halilhodzic, le sélectionneur national, et Noussair Mazraoui, le désormais ex-latéral droit de l’Ajax Amstardam. Il explique que parfois des difficultés peuvent subvenir, mais l’important est de pouvoir trouver une porte de sortie.

À lire : Noussair Mazraoui évoque sa relation avec Hakim Ziyech

« Ce sont des choses qui arrivent en sélection. C’est le sélectionneur national qui est en charge et la porte les Lions est toujours ouverte aux meilleurs éléments disponibles. Sincèrement, ces nouvelles me réjouissent, car c’est une bonne chose pour nous qui souhaitons hisser le drapeau national au plus haut », lance le défenseur.

À lire : Le retour de Ziyech en équipe nationale attendu avec impatience

Au cours de son intervention, le latéral droit est revenu sur la participation des Lions de l’Atlas à la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun. Il a évoqué surtout ses regrets après une élimination en quarts de finale face à l’Égypte. « Nous avons fait une grande CAN 2021, mais il nous a manqué certains détails. Nous disposons de très bons joueurs, mais pour beaucoup d’entre eux, c’était une grande première. J’espère que nous serons à la hauteur des espérances lors du Mondial et de la prochaine CAN », espère Hakimi, optimiste.

À lire : Maroc : poursuite des médiations entre Ziyech et Halilhodzic

Le joueur marocain s’est également réjoui de participer à un mondial organisé par un pays arabe. « En tant qu’arabe, je suis très heureux de voir un pays arabe organiser un tel événement. Les attentes sont grandes et les stades sublimes. J’en suis très fier ».

À lire :Coupe du monde 2022 : le Maroc est prêt à relever le défi selon Selim Amallah

En ce qui concerne les Lions de l’Atlas classés dans le groupe (F), et qui affrontent la Belgique, la Croatie et le Canada, il a bon espoir que tout ira bien pour le Maroc. « Tout est possible en Coupe du Monde. Nous avons hérité d’un groupe compliqué, mais nous allons lutter avec nos ressources. Nous devons effectuer la meilleure préparation possible ».

Tags : Lions de l’Atlas - Achraf Hakimi - Noussair Mazraoui - Hakim Ziyech - Vahid Halilhodzic - Coupe du Monde 2022 au Qatar

Aller plus loin

Vahid Halilhodzic se réconcilie avec Noussair Mazraoui

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, a rendu visite ce vendredi au nouveau champion des Pays-Bas, Noussair Mazraoui, avec qui, il est en froid depuis plus...

Coupe du monde 2022 : le Maroc est prêt à relever le défi selon Selim Amallah

L’international marocain Selim Amallah, qui évolue au Standard de Liège, a réagi à la qualification du Maroc en Coupe du monde, et sur le groupe qu’héritent les Lions de l’Atlas...

Le retour de Ziyech en équipe nationale attendu avec impatience

À la surprise générale, le sélectionneur des Lions de l’Atlas Vahid Halilhodzic s’est réconcilié avec le nouveau champion des Pays-Bas Noussair Mazraoui. Fera-t-il la paix avec la...

Maroc : poursuite des médiations entre Ziyech et Halilhodzic

Alors que Vahid Hailhodzic, Noussair Mazraoui et Amine Harit ont réussi à enterrer la hache de guerre, avec Hakim Ziyech, cela semble compliqué. Les médiations se poursuivent mais...

Nous vous recommandons

Polémique après un tweet du recteur de la Mosquée de Paris

Un tweet du recteur de la Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, a déclenché une vive polémique sur la toile. Malgré son retrait, les critiques fusent de toutes parts avec des appels à la démission.

Le rappeur marocain Morad fait entrer une expression dans le langage courant

Que signifie « MDLR », entendez littéralement «  Mec de la rue  »  ? Le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, qui en est le concepteur, explique ce qu’il faut comprendre par ces quatre lettres.

Grosses pertes pour l’Algérie depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe

Le refus de renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc arrivé à expiration le 31 octobre 2021 porte préjudice à l’Algérie. Déjà de lourdes pertes financières enregistrées.

Après la fête de la révolution, Mohammed VI est retourné en France

Quelques heures après son discours à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI s’est envolé pour la France.

Brahim Bouhlel espère la grâce royale

Andra Matei, l’avocate de l’humoriste français Brahim Bouhlel, condamné le 21 avril à huit mois de prison pour « sa mauvaise blague », se démène pour tirer son client d’affaire. Elle entend déposer une quatrième demande de grâce royale en...

Plaidoyer auprès de Poutine pour la non-exécution de la condamnation à mort d’un Marocain

Au Maroc, deux ONG ont adressé une correspondance au président de la Russie Vladimir Poutine pour lui demander d’intervenir en faveur de la suspension de l’exécution de la peine de mort prononcée à l’encontre du jeune combattant marocain pro-Ukraine Brahim...

Irina Shayk et Kanye West aperçus dans un restaurant marocain

Irina Shayk et Kanye West ont été aperçus le 4 juillet à San Francisco dans un restaurant spécialisé dans la cuisine marocaine.

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc mise sur les énergies renouvelables

Depuis l’annonce de la décision algérienne de ne pas renouveler le contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe (GME) qui traverse le Maroc avant de desservir l’Espagne, les autorités marocaines accélèrent la mise en œuvre de la politique de promotion...

Les MRE tranfèrent 16 milliards de DH en juillet, un record

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont transféré plus de 16 milliards de dirhams au mois de juillet dernier, en hausse 45,6 % comparativement à la même période de 2020. Cette forte augmentation étonne par son...

Un groupe israélien va cultiver des avocats au Maroc

Le groupe israélien Mehadrin compte s’installer au Maroc pour cultiver des avocats. Dans ce sens, il annonce avoir conclu une joint-venture avec un producteur marocain.