Après Adnane la police empêche un autre garçon de subir le même sort à Tanger

14 septembre 2020 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un homme de 36 ans a été arrêté samedi soir par les forces de l’ordre à Tanger. Il serait impliqué dans une affaire de détournement et tentative d’attentat à la pudeur sur un mineur de 11 ans.

Le mis en cause était entré en contact avec le mineur sur Facebook. C’est de cette même manière qu’il est tombé dans le piège de la police. Alors qu’il s’attendait à rencontrer dans un jardin public dans la zone de « Mghogha », le garçon de 11 ans, c’est plutôt la police qui l’attendait de pieds fermes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Il avait en sa possession plusieurs cadeaux qu’il comptait offrir au jeune garçon.

En attendant de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, le mis en cause a été placé en garde à vue.

Sujets associés : Tanger - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Pédophilie - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Application de la peine de mort dans l’affaire Adnane : Mostapha Ramid appelle au respect de la vie humaine

Depuis quelques jours, les Marocains sont divisés sur la question de l’application de la peine de mort. Le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid s’est...

Mort de la petite Naïma : les habitants de Zagora dénoncent

Le corps de Naïma, une fillette de 5 ans, disparue le 17 août dernier, a été retrouvé par un berger samedi dernier, dans la région du Draa-Tafilalet, près de Jebel Kissane à...

Meurtre d’Adnane : le roi Mohammed VI condamne " l’acte criminel et odieux"

Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille d’Adnane Bouchouf, un adolescent de 11 ans disparu, violé, retrouvé mort et enterré à...

Marrakech : un sexagénaire déféré pour pédophilie et trafic de drogue

Les éléments de la police judiciaire préfectorale de Marrakech ont interpellé un père de famille âgé d’une soixantaine d’années, pour trafic de drogue et viol d’un mineur de 12...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès,...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).