Le Maroc et les Etats-Unis préparent l’African Lion 2022

27 janvier 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

L’État-major des Forces armées royales (FAR) de la zone Sud accueille, jusqu’au 28 janvier 2022, la réunion de planification générale de l’exercice African Lion 2022, avec la participation de représentants de plusieurs pays, outre le Maroc et les États-Unis.

Conformément aux instructions du roi Mohammed VI, cette réunion vise à arrêter les modalités d’exécution des différentes activités de l’exercice African Lion 2022.

Ces exercices engloberont, en plus des formations portant sur les volets de plusieurs domaines opérationnels, les entraînements sur les opérations de lutte contre les groupes terroristes, des exercices terrestres, aéroportés, aériens, maritimes et de décontamination NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique), indique un communiqué de l’état-major général des FAR.

A lire  : African Lion : les Etats-Unis préparent déjà les exercices militaires au Maroc

Prévu pour se dérouler du 20 juin au 1ᵉʳ juillet 2022 dans les régions d’Agadir, Tan-Tan, Mahbès, Taroudant, Kénitra et Ben Guérir, l’exercice sera « multinational, multi-domaine et multifonctionnel, avec pour objectif le développement de l’interopérabilité technique et procédurale entre les FAR et les forces des pays participants ainsi que l’entraînement sur la planification et la conduite des opérations interarmées dans un cadre multinational, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Défense - Armement - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

African Lion : les Etats-Unis préparent déjà les exercices militaires au Maroc

L’armée américaine a indiqué que l’édition 2022 de «   African Lion  » qui se tiendra au Maroc sera «   meilleure et plus grande que la précédente   ». Les opérations de...

African Lion 2022 : l’Espagne ne sera pas au Maroc

Après avoir manqué l’édition de l’année dernière en raison de la crise diplomatique avec le Maroc, l’Espagne ne participera pas non plus à l’« African Lion 22 », manœuvres...

African Lion 2022 : l’exercice militaire maroco-américain aux portes de l’Algérie

Contrairement aux rumeurs diffusées par l’Algérie et le Polisario, l’édition 2022 de l’exercice militaire conjoint maroco-américain African Lion aura bel et bien lieu dans de...

Maroc - États-Unis : fin des préparatifs de l’« African Lion 2023 »

Les manœuvres militaires maroco-américaines dénommées « African Lion », les plus importantes du continent africain, se dérouleront cette année du 22 mai au 16 juin dans le sud...

Ces articles devraient vous intéresser :

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.