Agadir : Barrages à sec, le secteur agricole menacé

29 novembre 2020 - 08h00 - Ecrit par : J.K

Le stress hydrique est réel à Agadir, première région exportatrice d’agrumes et de primeurs. Même si l’économie marocaine tient pour une grosse part au développement du secteur agricole, la situation actuelle impose une privation d’irrigation des fermes de la région par les barrages, afin de subvenir à la demande en eau potable de la population.

Détourner l’eau des barrages qui alimentent les fermes de la région d’Agadir Souss-Massa, c’est l’unique solution trouvée par les autorités, pour permettre à près d’un million de Marocains l’accès à l’eau potable face à la sécheresse qui sévit depuis trois ans et qui impacte fortement les ressources hydriques, fait part geo.fr.

«  Ces arbres ont près de 20 ans, ils sont morts, il n’y a plus d’eau  », déplore Ahmed Driouch devant les orangers flétris d’une ferme près d’Agadir.
Le taux de remplissage des barrages à l’échelle nationale avait atteint 37% fin octobre 2020, contre 45,6% à la même période en 2019. Mais à Agadir, première région exportatrice d’agrumes et de primeurs, «  le déficit en eau de surface est de 94%  », s’inquiète Abdelhamid Aslikh, responsable de l’agence des bassins hydrographiques pour la région.

Par ailleurs, depuis début octobre, le stress hydrique a atteint un niveau inquiétant au point où l’eau des robinets est coupée entre 22h et 5h du matin à Agadir, et a permis d’économiser 20% de l’eau gaspillée la nuit. Outre cette mesure, «  l’irrigation des terrains de golf et des jardins d’hôtels avec l’eau potable est interdite au profit de l’utilisation des eaux usées traitées  » et bien d’autres mesures, qui concernent également les régions de Marrakech et El Jadida, a précisé le ministère de l’Agriculture, soulignant que les coupures continueront jusqu’à ce que «  les réserves des barrages s’améliorent  ».

Désormais, les autorités se focalisent sur le démarrage, en avril 2021, d’une usine de dessalement de l’eau de mer, afin de combler le déficit en eau potable de la région et faciliter l’irrigation d’une grande partie des terres agricoles.

Tags : Marrakech - Agadir - Eau - El Jadida - Santé - Agriculture - Menaces

Aller plus loin

Maroc : la région du Souss-Massa manque d’eau

La région du Souss-Massa est secouée par une grave sécheresse qui, si rien n’est fait, risque de saper totalement l’agriculture pourtant considérée comme étant l’activité principale...

Des oasis ancestrales menacées d’extinction dans le sud du Maroc

Le dérèglement climatique touche les oasis ancestrales, fiertés touristiques dans le sud du Maroc. Aujourd’hui, dans cette partie du royaume, il faut creuser plus de 40 mètres,...

Maroc : alerte sur la disparition des oasis

Dans les régions arides du Sud-est du Maroc, les oasis, autrefois verdoyantes, sont menacées de disparition avec l’avancée du désert.

Maroc : les problèmes de la pénurie d’eau, un véritable casse-tête

Le Maroc est confronté à un phénomène de pénurie d’eau. Pour tenter de régler cette problématique, le royaume devra adapter ses réponses aux changements...

Nous vous recommandons

Maroc : soupçons de match de football truqué

Pour avoir reconnu le trucage d’un match dans une vidéo diffusée sur la toile, Noureddine El Baidi, président du Youssoufia de Berrechid (CAYB), a été convoqué par la Commission d’éthique de la Fédération royale marocaine de football...

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Les automobilistes marocains devront s’attendre à une nouvelle hausse du prix de l’essence dans les stations-service en raison de l’inflation importée.

Royal Air Maroc lance une nouveauté pour les voyageurs

Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la mise en service d’une nouvelle plateforme pour satisfaire aux préoccupations des passagers liées aux restrictions sanitaires.

Polémique : Tariq Ibn Ziyad, Marocain ou Algérien ?

Suite à la réalisation d’un feuilleton intitulé « La conquête d’Al Andalus », diffusé en ce mois de ramadan, les internautes marocains et algériens se disputent l’origine du général musulman Tariq Ibn...

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,28 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,16 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 29 juillet au 04 août 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Fête du trône 2015 : Discours du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a affirmé dans un discours prononcé aujourd’hui à l’occasion de la fête du Trône sa volonté de voir tous les citoyens profiter des richesses de la nation. "Notre ambition pour rendre heureux Notre peuple est sans limites", a indiqué le...

Le Maroc envisage des mesures de représailles contre l’Égypte

Le Maroc envisage des mesures de représailles contre l’Égypte, l’accusant de pratiquer une politique de « blocage » contre les produits marocains. Une situation qui fait perdre annuellement au royaume quelque 6 milliards de...

Vidéo intime de Vitaa à Marrakech sur la toile, la chanteuse agacée

La chanteuse française Vitaa s’est visiblement agacée du comportement de son styliste qui l’a filmée en pleine session bronzage au bord d’une piscine à Marrakech et a partagé une vidéo intime sur les réseaux sociaux. Voulant la filmer encore, la chanteuse a...

États-Unis : le Maroc classé pays à risque élevé pour les voyageurs

Le Maroc est désormais classé par les États-Unis dans la catégorie 3 à risque élevé pour les voyageurs. C’est ce qui ressort des dernières directives relatives au Covid-19 du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies...

Des MRE mécontents à l’aéroport de Montpellier

Mardi dernier, le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh a assisté aux contrôles des passagers d’un vol en provenance du Maroc. Des contrôles renforcés depuis samedi où le royaume a été placé sur la liste rouge des pays à haut...