Agadir : un notaire condamné à cinq ans de prison

10 janvier 2023 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le tribunal de première instance d’Agadir a condamné un notaire à cinq ans de prison pour abus de confiance et émission de chèque sans provision.

Outre la peine de prison, le notaire a également écopé d’une amende de 100 000 dirhams. Obligation lui est aussi faite de verser à la plaignante 18 380 311 dirhams, en plus d’un million de dirhams. Il était poursuivi pour abus de confiance et émission de chèques sans provision, mais il a été acquitté pour le chef d’accusation relatif à la fraude, fait savoir le quotidien arabophone Assabah.

À lire : Agadir : un notaire condamné pour escroquerie et abus de confiance

Les ennuis judiciaires du notaire commencent après le dépôt de plusieurs plaintes pour fraude à Marrakech. Les plaignants ont découvert qu’il leur avait fourni des chèques sans provision. Arrêté, il sera déféré devant le Parquet en mai dernier. Sa première audience en état d’arrestation a eu lieu le 26 août dernier.

Sujets associés : Agadir - Droits et Justice - Prison

Aller plus loin

Maroc : une notaire emporte l’argent de ses clients

Une notaire exerçant à Témara est soupçonnée d’avoir volé d’importantes sommes d’argent appartenant à des clients du groupe Al Omrane. Elle est visée par un avis de recherche...

Témara : un célèbre notaire en prison pour fraude

Soupçonné de falsification de cessions frauduleuses de biens immobiliers et fonciers, un célèbre notaire exerçant dans la préfecture de Skhirat-Témara, a été arrêté puis...

Maroc : une notaire arnaqueuse en prison

À Témara, une notaire et un promoteur immobilier poursuivis pour escroquerie ont écopé de différentes peines de prison. Les victimes sont les adhérents d’une coopérative d’habitat.

Le plus célèbre notaire de Fès en prison

Le plus célèbre notaire de la ville de Fès a été placé en détention préventive à la prison locale. Il serait impliqué dans plusieurs affaires de manipulation de contrat,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.