Agadir : un policer arrêté pour détournement de mineure

10 juillet 2020 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un gardien de la paix en fonction à la préfecture de police d’Agadir a été suspendu et sera déféré devant le conseil disciplinaire. Il lui est reproché des dépassements professionnels et des manquements personnels, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Dans un communiqué, la DGSN a relevé que le policier «  a violé les obligations disciplinaires imposées par le statut particulier du personnel de la sûreté nationale  ». Il a quitté son poste sans une autorisation administrative nécessaire. Pire encore, il s’est retrouvé en dehors du périmètre urbain de la ville d’Agadir en compagnie d’une fille mineure, qui faisait l’objet d’un avis de recherche dans l’intérêt de sa famille, indique la MAP.

En dehors des procédures administratives qui ont été prises par la hiérarchie, le parquet a décidé de placer le fonctionnaire de police en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée pour déterminer les circonstances de son implication dans cette affaire de détournement de mineure, conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Garde à vue - Arrestation

Aller plus loin

Un militant associatif condamné à 15 ans de prison pour viol sur mineure

Un militant associatif de Tanger a écopé de 15 ans de prison pour avoir détourné et violé une mineure. Tel est le verdict rendu par la cour d’appel de la ville, mardi.

Fès : arrestation d’un quadragénaire pour multiples viols sur une fillette de 9 ans

Les Marocains n’ont pas encore fini de se remettre du choc provoqué par le viol et le meurtre d’Adnane à Tanger, qu’ils doivent faire face à celui d’une fillette de neuf ans à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.