Recherche

La police de Casablanca dément les propos de Loubna Abidar sur son agression

© Copyright : DR

7 novembre 2015 - 13h10 - Société - Par: Bladi.net

Moins de 24 heures après la publication de la vidéo de l’agression de Loubna Abidar, la Wilaya de Casablanca vient de démentir catégoriquement les propos de l’actrice.

Dans un communiqué, la Wilaya de Casablanca reconnaît que la comédienne du film « Much Loved » s’est bien présentée au commissariat vendredi vers 2h30 pour le dépôt d’une plainte, mais affirme qu’elle n’a voulu donner ni le lieu ni les circonstances de l’agression.

De plus, Abidar a refusé, toujours d’après la Wilaya, de signer le procès verbal de la police souhaitant d’abord se rendre à l’hôpital afin de se procurer un certificat médical.

La comédienne a publié une vidéo très émouvante dans laquelle elle raconte avoir été agressée violemment par des individus et s’être rendue ensuite au commissariat pour déposer une plainte. C’est là que la police lui aurait déclaré « Enfin, on t’a frappée ! ». Plus tard, quand elle a voulu se faire soigner, aucune clinique ne lui a ouvert ses portes.

Pour rappel, la comédienne est l’héroïne principal du film « Much Loved » (Zine li fik en arabe) qui raconte l’histoire de quatre jeunes prostituées de Marrakech. Le long métrage a été interdit au Maroc après une forte polémique, d’abord sur les réseaux sociaux, puis ensuite au sein du gouvernement. Cela ne l’a pas empêché de cartonner en France et ailleurs et d’obtenir plusieurs prix.

Mots clés: Loubna Abidar , Film Much loved , Violences et agressions , Wilaya de Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact