Un agriculteur espagnol gagne en justice contre le roi Mohammed VI

14 octobre 2021 - 15h53 - Maroc - Ecrit par : P. A

La Cour de justice de l’Union européenne vient de donner raison à l’agriculteur de Murcie qui a été attaqué en justice par la famille royale marocaine pour avoir cultivé sans autorisation une variété protégée de mandarine appelée Nadorcott, propriété du roi Mohammed VI depuis 2004.

La justice européenne est d’accord avec la société José Cánovas Pardo, qui exploitait sans autorisation la variété de mandarine exclusivement produite par la société Nadorcott Protection, propriété de la famille royale marocaine, sur les délais de prescription pour engager une action en justice. Pour l’instance judiciaire, la prescription doit commencer à courir à partir du moment où le détenteur de la licence d’exploitation a découvert l’exploitation illégale et identifié son auteur, et non à la fin de celle-ci.

À lire : La famille royale marocaine gagne une bataille judiciaire en Espagne

Le juge devait décider si la société Nadorcott Protection avait encore le droit d’ester en justice ou si ce droit était prescrit après l’expiration du délai de trois ans fixé par la réglementation européenne. Il se fait que la société José Cánovas Pardo avait commencé par produire sans autorisation cette variété sur une plantation dans la ville d’Alhama de Murcia depuis 2006, et que dès octobre 2007, la société de la famille royale marocaine lui a adressé une sommation afin d’arrêter l’exploitation. Mais ce n’est qu’en novembre 2011 que Nadorcott Protection a saisi la justice de cette affaire.

Il revient maintenant à la justice espagnole de déterminer si les faits reprochés à la société Pardo sont vérifiés, et si la société marocaine a eu effectivement connaissance de l’exploitation illégale de sa mandarine plus de trois ans avant d’engager une action en justice en novembre 2011.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Mohammed VI - Droits et Justice - Agriculture

Aller plus loin

Le Maroc, troisième exportateur mondial de mandarines

Avec une moyenne annuelle de 508 000 tonnes de mandarines exportées entre 2015 et 2020 et au regard des données prévisionnelles pour l’année 2021, le Maroc est classé 3ᵉ...

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation...

Un agriculteur de Murcie gagne son procès contre Mohammed VI

La Cour suprême vient de trancher contre le roi Mohammed VI et en faveur de l’agriculteur de Murcie accusé d’avoir exploité sans autorisation la variété protégée de mandarine...

La famille royale marocaine gagne une bataille judiciaire en Espagne

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a tranché en faveur de la famille royale marocaine engagée dans une bataille judiciaire contre un agriculteur de Murcie, en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI félicite les joueurs marocains, après leur qualification

Le roi Mohammed VI s’est entretenu ce mardi 6 décembre avec le sélectionneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, pour le féliciter de la qualification aux quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar-2022.

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Le roi Mohammed VI félicite Walid Regragui et les joueurs marocains

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, suite à leur parcours en coupe du monde au Qatar.

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Maroc : 40 milliards de dollars pour changer le visage du transport

Le Maroc s’apprête à mettre en œuvre la vision stratégique lancée par le roi Mohammed VI, afin de « placer le pays sur la voie d’un développement économique et social durable et global ».

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité