Un agriculteur de Murcie gagne son procès contre Mohammed VI

5 février 2022 - 21h10 - Espagne - Ecrit par : A.P

La Cour suprême vient de trancher contre le roi Mohammed VI et en faveur de l’agriculteur de Murcie accusé d’avoir exploité sans autorisation la variété protégée de mandarine appelée Nadorcott, propriété de la famille royale marocaine.

La justice espagnole avait saisi en octobre dernier la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) pour qu’elle l’aide à déterminer si la société Nadorcott Protection, propriété de la famille royale marocaine, avait encore le droit d’ester en justice contre la société José Cánovas qui a exploité sans licence sa variété protégée de mandarine, ou si ce droit était prescrit après l’expiration du délai de trois ans fixé par la réglementation européenne.

À lire : Un agriculteur espagnol gagne en justice contre le roi Mohammed VI

La Cour européenne avait donné raison à José Cánovas, estimant que la prescription doit commencer à courir à partir du moment où le détenteur de la licence d’exploitation a découvert l’exploitation illégale et identifié son auteur, et non à la fin de celle-ci, rappelle La Verdad. La société Nadorcott Protection a porté l’affaire devant la justice espagnole en novembre 2011, alors qu’elle était informée de l’exploitation illégale par José Cánovas de cette variété de mandarines et lui avait même adressé une sommation en 2007, un an après que celui-ci avait lancé sa production sur une plantation à Alhama de Murcia.

À lire : La famille royale marocaine gagne une bataille judiciaire en Espagne

Se fondant sur cette décision, la Cour suprême a jugé que les prétentions de la famille royale marocaine sont nulles et non avenues et qu’aucune poursuite judiciaire ne peut plus être engagée contre l’agriculteur de Murcie qui a accueilli la décision de la Cour suprême « avec beaucoup d’enthousiasme ». « Je pressentais que la Cour suprême allait trancher en ma faveur, comme l’a fait la CJUE. Mais vu le contexte, je n’étais pas non plus rassuré », a-t-il déclaré.

Sujets associés : Union européenne - Mohammed VI - Droits et Justice - Agriculture - Murcie

Aller plus loin

Le Maroc, troisième exportateur mondial de mandarines

Avec une moyenne annuelle de 508 000 tonnes de mandarines exportées entre 2015 et 2020 et au regard des données prévisionnelles pour l’année 2021, le Maroc est classé 3ᵉ...

La famille royale marocaine gagne une bataille judiciaire en Espagne

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a tranché en faveur de la famille royale marocaine engagée dans une bataille judiciaire contre un agriculteur de Murcie, en...

Un agriculteur espagnol gagne en justice contre le roi Mohammed VI

La Cour de justice de l’Union européenne vient de donner raison à l’agriculteur de Murcie qui a été attaqué en justice par la famille royale marocaine pour avoir cultivé sans...

Le Maroc pourrait être condamné à payer 400 millions d’euros à une société espagnole

La société immobilière Marina d’Or et le Maroc ont mené les démarches préalables au règlement arbitral du différend qui les oppose et relatif à des investissements immobiliers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Académie Mohammed VI, un vivier de qualité au service du football marocain

Pensée et inaugurée en 2009 par le roi Mohammed VI, l’académie Mohammed VI (AMF) est devenue, au fil des ans, un vivier de qualité au service du football marocain, mais aussi du football français. Le Maroc doit en partie sa percée à la coupe du monde...

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...