Air France : un pilote accusé de radicalisation et interdit d’exercer, demande réparation

24 février 2022 - 22h20 - Ecrit par : A.S

Accusé de radicalisation, un pilote de la compagnie HOP !, une filiale d’Air France, s’est vu retirer depuis octobre son habilitation à exercer son métier par la préfecture de police de Paris. Il a saisi lundi le tribunal administratif de Montreuil pour demander la suspension de cet arrêté préfectoral.

« Le fait que mon nom soit associé avec la menace terroriste, c’est terrible. Je n’ai rien à voir avec tout cela, je comprends le principe de précaution, moi-même j’ai envie de rentrer le soir voir mes enfants », a déclaré le pilote devant le collège de trois juges administratifs saisi en référé-suspension. Depuis le 15 octobre, ce pilote de ligne de 35 ans et père de trois enfants, s’est vu retirer son habilitation à accéder aux zones de sûreté des aérodromes par un arrêté conjoint de la préfecture de police de Paris et la préfecture de Loire-Atlantique.

À lire : Un pilote brésilien se convertit à l’Islam en plein vol (vidéo)

Il lui est principalement reproché son amitié avec un ancien collègue chez Air Algérie et HOP !, arrêté pour radicalisation, ainsi que d’avoir prié et respecté le jeûne du mois de ramadan pendant ses heures de travail, violant ainsi les règles imposées au personnel navigant. Les autorités font aussi état de sa fréquentation de la mosquée de Tremblay-en-France, la plus proche de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, et d’une mosquée du Xᵉ arrondissement de Paris.

À lire : France : un jeune Marocain radicalisé devant le juge

Lors de l’audience, l’avocat du pilote a réfuté ces accusations, évoquant un « manque d’éléments précis et circonstanciés » dans un dossier « organisé avec une forme de précipitation ». Avec des photographies de lui en compagnie de collègues femmes à la plage, des témoignages de personnels navigants sur son comportement et son parcours exemplaires et son ouverture d’esprit, l’avocat a décrit l’accusé comme un « musulman modéré ». La décision du tribunal est attendue en fin de semaine.

Tags : France - Air France - Terrorisme - Droits et Justice

Aller plus loin

Un pilote brésilien se convertit à l’Islam en plein vol (vidéo)

Un pilote brésilien fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux et la une des médias arabes après sa conversion à l’islam en plein vol.

Air France : 500 000 sièges vers le Maroc

La compagnie aérienne Air France a décidé de renforcer sa présence au Maroc pour la saison estivale 2022.

Brahim K., un jeune radicalisé qui inquiète la France

Le profil de Brahim K., un jeune maroco-tunisien radicalisé, inquiète les enquêteurs français. Il sera arrêté le 7 septembre dernier, veille du procès des attentats du 13 novembre...

France : un jeune Marocain radicalisé devant le juge

Le procès de Reda Hame, djihadiste français d’origine marocaine poursuivi pour "association de malfaiteurs terroristes" s’est ouvert, jeudi 20 février 2020, aux assises spéciales...

Nous vous recommandons

Sécheresse : crainte de pénurie d’eau à Rabat et Casablanca

La crainte de la soif plane sur les villes de Rabat et Casablanca, touchées par une sécheresse qui dure depuis plusieurs mois. Un plan d’urgence est mis en place par les autorités.

Panique dans le nord du Maroc après un tremblement de terre

La terre a tremblé vendredi 20 mai en début d’après-midi dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, où une secousse tellurique de magnitude de 5,2 degrés a été enregistrée sur l’échelle de Richter. Ce tremblement de terre a déclenché un vent de panique parmi la...

Le Maroc et l’Espagne ensemble pour un exercice militaire

Les forces armées espagnoles et marocaines participent, du 28 juin au 10 juillet, à l’exercice militaire Sea Breeze, organisé par les États-Unis et l’Ukraine avec le soutien de l’OTAN dans la région de la mer Noire. Des manœuvres qui vont rapprocher les deux...

Gazoduc Maghreb-Europe : non au « chantage inacceptable » de l’Algérie

Des députés italiens ont dénoncé « le chantage inacceptable » de l’Algérie qui a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, arrivé à expiration le 31 octobre dernier.

Maroc : ils tuent leur oncle à cause d’un héritage

À El Kelaâ des Sraghna, trois frères ont été arrêtés puis placés en garde à vue après avoir poignardé à mort leur oncle. À l’origine de cet homicide, un différend sur l’héritage d’un lot de terrain.

Sahara : le Maroc a fait pression sur l’Espagne

Le Centre national de renseignement (CNI) a informé le gouvernement espagnol que l’entrée irrégulière de milliers de migrants à Sebta en mai 2021 faisait partie de la stratégie de pression du Maroc sur l’Espagne afin qu’elle change sa position sur le...

L’Iran répond aux accusations du Maroc

Le ministère iranien des Affaires étrangères a répondu au Maroc qui l’a accusé d’infiltrer l’Afrique et de propager le chiisme sur le continent.

Le Maroc et la France en exercices militaires non loin de l’Algérie

Depuis le 1ᵉʳ mars, les forces armées françaises s’entraînent à Errachidia dans la nouvelle et troisième zone militaire marocaine aux côtés des Forces armées royales (FAR) dans le cadre de l’exercice interarmées maroco-français dénommé « Chergui 2022 ». Ces...

À Marrakech, Vitaa passe de bons moments en famille

Fraîchement maman pour la troisième fois, la chanteuse française Vitaa effectue son premier voyage en famille à Marrakech.

Réouverture des frontières : « Rien n’a changé » à Melilla

La réouverture de la frontière de Melilla avec le Maroc n’a pas encore un impact significatif sur les entreprises de la ville, le trafic de marchandises n’ayant pas encore repris.