L’Algérie a dépensé 375 milliards de dollars dans "sa guerre" contre le Maroc

11 octobre 2020 - 21h20 - Monde - Ecrit par : J.K

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

375 milliards de dollars, c’est le montant déboursé par l’Algérie dans la guerre contre le Maroc depuis 1975. Ainsi, en 45 ans, le trésor public a été délesté de 8,5 milliards de dollars par an, soit 23 millions de dollars par jour.

Autant de milliards de dollars du peuple algérien puisés dans la trésorerie de l’Etat pour armer le Polisario, financer des organisations des droits de l’homme et des lobbys hostiles au Maroc, rapporte Al Watan. A titre d’exemple, la même source cite le budget de l’équipement en Algérie qui n’a pas dépassé 23 millions de dollars en 2019, alors que le régime a déboursé 8,3 milliards en une seule année dans sa guerre d’usure contre le Royaume, soit 358 fois le budget alloué à l’équipement.

C’est le peuple algérien qui en paie le prix, affirme l’hebdomadaire. Alors que son sous-sol regorge de réserves inépuisables de pétrole, de gaz, de fer et autres minerais, le peuple algérien est en proie à la pauvreté, au chômage, à la pénurie de marchandises et à la crise aiguë de logement.

Que de besoins vitaux, de routes, de ponts, d’usines... aurait-on eu au profit des Algériens, si tout ce trésor n’avait été distrait dans cette guerre, regrette le journal, ajoutant qu’il est certain que les infrastructures dans ce pays seraient en meilleur état que celles de l’Espagne et du Portugal.

A quelques semaines de la fin de l’année 2020, le peuple algérien n’a pas vu un seul des 217 000 logements promis. Pourtant, le budget d’une seule année de guerre contre le Maroc, aurait suffi pour construire plus de 700 000 logements, comblant ainsi le déficit annuel cumulé de 120 000 logements en l’espace de cinq ans, est-il encore écrit.

Sujets associés : Algérie - Défense - Armement - Budget - Guerre

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Nasser Bourita dénonce les provocations des "bandits" du Polisario

Les dernières provocations du Polisario à Guergarate indignent le Maroc à quelques jours de la réunion de l’ONU sur le Sahara. Dans une déclaration à la presse, Nasser Bourita,...

Fermeture frontière Algérie-Maroc : après 26 ans, le chaud et le froid persistent

La frontière Maroc-Algérie, fermée depuis les attentats de l’hôtel Atlas Asni en 1994, table l’échec du Maghreb Arabe et l’impuissance d’une Union Africaine, gangrenée par les enjeux...

La réouverture des frontières maroco-algériennes : une question de temps

Une rencontre s’est déroulée dernièrement entre le chef du Parti socialiste, Driss Lachgar, et le Conseiller du président algérien, Abdelmajid Tebboune. Les deux parties ont évoqué...

Le Maroc s’en prend à l’Algérie sur la question du Sahara

Le Maroc a réaffirmé lors de la réunion du haut niveau de la 75è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, sa détermination à trouver une solution définitive au différend...

Nous vous recommandons

Algérie

Un diplomate algérien accuse le Maroc de mener une « sale guerre » à ses voisins

L’Envoyé spécial algérien, chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, Amar Belani, a déclaré mercredi que le Maroc continue de mener une « sale guerre » aux pays voisins, en violation des « conventions internationales et des pratiques...

Pour l’Espagne, l’Algérie n’a pas les moyens d’arrêter d’exporter du gaz

Le gouvernement espagnol estime que l’Algérie, en tant que troisième fournisseur de gaz en Europe et principal fournisseur de l’Espagne et de l’Italie, ne peut se permettre d’arrêter d’exporter du gaz et de perdre ainsi l’opportunité que lui offre la guerre...

Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González Laya, la ministre espagnole des Affaires étrangères, a indiqué que le leader du...

L’Algérie et le Maroc jouent la carte de la dissuasion militaire

L’Algérie et le Maroc se livrent à une course à l’armement ces dernières années à cause des questions qui continuent de les diviser, notamment celle liée au Sahara. De quoi redouter la bataille d’Amgala qui eut lieu entre les 27 et 29 janvier 1976 autour de...

Le Maroc est 4ᵉ importateur de champagne en Afrique

Le Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC), a publié son rapport sur les importations de vins de champagne. Selon ce rapport, le Maroc occupe une bonne position, tant au plan mondial...

Défense - Armement

Le Royaume-Uni veut renforcer sa coopération sécuritaire avec le Maroc

Le maréchal de l’air Martin Elliot Sampson, haut conseiller britannique à la Défense pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord estime que la coopération sécuritaire est un élément clé de la relation entre le Maroc et le Royaume-Uni. Les deux parties comptent...

Des manœuvres militaires à Ceuta

Les manœuvres militaires effectuées habituellement à Ceuta et qui passaient inaperçues, ont suscité mercredi un intérêt particulier en raison de la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne.

Aviv Kohavi rencontre la communauté juive marocaine

En visite officielle au Maroc cette semaine, le chef des Forces de défense israéliennes, le lieutenant-général Aviv Kohavi, a eu plusieurs échanges, dans le cadre du renforcement de la coopération militaire entre les deux...

Le chef d’état-major israélien est au Maroc

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Aviv Kohavi, a démarré lundi sa visite au Maroc dont l’objectif est de « promouvoir la coopération militaire » entre les deux pays.

Bloc anglo-saxon : une opportunité économique pour le Maroc ?

Le Maroc pourrait être l’un des grands bénéficiaires de l’alliance scientifique et technologique qui se met en place entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni selon l’ancien ministre Lahcen...

Budget

Maroc : budget en baisse pour le ministère de l’Habitat

390,92 millions de dirhams (MDH), c’est le budget dédié à l’investissement pour le département de l’Habitat et de la Politique de ville, au titre de l’année 2021. Un budget en baisse comparativement à celui de 2020 qui était de 491,62 MDH, a affirmé la...

Maroc : le déficit budgétaire se creuse

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 22,5 milliards de dirhams (MMDH) au titre des quatre premiers mois de cette année contre un déficit de 3,4 MMDH à fin avril 2020. C’est ce que relèvent les indicateurs publiés...

Le taux d’intégration du secteur automobile atteint 60% au Maroc

Plusieurs objectifs prévus par le Plan d’accélération industrielle dans le secteur automobile marocain ont été réalisés. Malgré la crise du Covid, le secteur affiche un taux d’intégration de 60%.

Le Maroc va construire une vingtaine de nouveaux hôpitaux

Une vingtaine de nouveaux hôpitaux devraient être construits au Maroc d’ici l’année prochaine, a indiqué le ministre de la Santé, qui se félicitait de l’augmentation des fonds alloués à son département.

Maroc : hausse du déficit budgétaire à fin mai 2021

Comparativement aux cinq premiers mois de 2020, la situation des charges et ressources du Trésor affiche un déficit budgétaire de 24,6 milliards de dirhams (MMDH) contre 23,3 MMDH à fin mai 2020. C’est ce qui ressort du bulletin mensuel des statistiques...

Guerre

Un combattant marocain pro-Ukraine détenu par les Russes ?

Un Marocain engagé aux côtés des forces ukrainiennes serait détenu par l’armée russe. Le combattant aurait été capturé par les forces russes dans le Donbass, selon le journaliste russe Aleksandr Sladkov.

Le Maroc n’est pas menacé par la crise alimentaire malgré la guerre en Ukraine

Malgré la sévère sécheresse et les effets de l’invasion russe en Ukraine, le Maroc a pu sécuriser cette année ses besoins en blé. Avec le Nigeria, le royaume est l’un des rares pays en Afrique à réussir ce...

Le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant malgré la guerre en Ukraine

Dans un contexte marqué par la hausse des prix des matières premières, le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant, ceci, grâce aux dispositifs d’approvisionnement mis en place par le gouvernement.

Ukraine : le Marocain Brahim Saadoun condamné à mort par les séparatistes

Partir combattre pour Kiev, le jeune marocain Brahim Saadoun ainsi que deux Britanniques ont été faits prisonniers et condamnés à mort ce jeudi.

Des entreprises quitteraient la Russie pour s’installer au Maroc

Le Maroc pourrait accueillir certaines multinationales qui ont décidé de quitter la Russie depuis l’invasion de l’Ukraine. Le Royaume est inscrit sur une liste restreinte de pays éligibles.