L’Algérie aurait demandé à l’Iran de reconnaître le Polisario

17 octobre 2011 - 10h39 - Monde - Ecrit par : J.L

L’Algérie aurait demandé à l’Iran de reconnaître le Polisario, rapporte l’hebdomadaire Al Ousboue, qui cite Mohamed Khalidi, président du parti de la Renaissance et de la Vertu (En-Nahda Wal-Fadila).

Mohamed Khalidi, invité à Téhéran par le Conseil de l’Eveil Islamique d’Iran, où il a participé à une conférence ouverte par le guide de la révolution iranienne, Ali Khamenei, s’y est entretenu avec le directeur des affaires d’Afrique du Nord, au ministère des Affaires étrangères perse.

C’est ce dernier qui lui a affirmé que l’Algérie avait tenté d’exploiter la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Iran en lui demandant de reconnaître le Polisario. "Nous avons refusé la demande algérienne, parce que nous connaissons très bien le Maroc" aurait expliqué le responsable iranien à Mohamed Khalidi.

Le ministre des Affaires étrangères a exprimé lors de cette même conférence à Khalidi, la "grande tristesse" de l’Iran face à la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc.

Le Maroc a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran en 2009 en réponse à des critiques émises par l’Iran sur le soutien marocain au Bahreïn, qualifié de "14ème province iranienne" par Ali Akbar Nateq Nouri, responsable de bureau de l’ayatollah Ali Khamenei.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Conférences - Iran - Polisario - Partis politiques - Clermont Ferrand - Annahda wa Al Fadila - Mohamed Khalidi

Aller plus loin

Le Maroc accuse l’Iran d’armer le Front Polisario

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a accusé l’Iran d’armer le Front Polisario. Une attitude suffisamment grave qui, selon lui, menace la sécurité de...

Le Malawi ne reconnaît plus le Polisario

Un soutien de moins pour le Polisario. La République du Malawi vient d’annoncer le retrait de sa reconnaissance à la « République Arabe Sahraouie démocratique » (RASD).

Hassan Nasrallah critique le Maroc et défend l’Algérie

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré vendredi que la visite au Maroc du ministre israélien de la Défense représente une «  menace  » pour plusieurs pays arabes...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.