Recherche

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir lui « voler » le raï

© Copyright : DR

11 janvier 2022 - 20h40 - Culture - Par: S.A

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir “voler” le raï qui serait un élément de son patrimoine qu’elle veut inscrire au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Les deux pays continuent de disputer la paternité de ce genre musical populaire.

La ministre algérienne de la Culture a décidé de déposer un dossier à l’UNESCO pour classer le « raï, chant populaire algérien ». Wafaa Chaalalle a, dans une interview au quotidien Al-Hiwar, confirmé que les dossiers « Al-Rai » et « Al-Madhat » sont en cours de catégorisation, ainsi que dautres dossiers, sans toutefois fournir de plus amples informations. Côté marocain, les organisateurs du festival international du raï d’Oujda souhaitent que ce « chant populaire marocain » soit classé au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO, et se battent pour.

À lire : L’Algérie et le Maroc se disputent la paternité du raï

Soulignant qu’il y a eu une récente campagne médiatique marocaine visant à classer «  Tbourida  » sur la liste représentative du patrimoine immatériel de l’UNESCO, la responsable a indiqué qu’elle est une sorte de fantasme équestre, pour lequel l’Algérie avait auparavant classé deux éléments similaires auprès de l’UNESCO en 2013 et 2015.

Mots clés: Algérie , Musique , Unesco

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact