L’Algérie accuse le Maroc de vouloir lui « voler » le raï

11 janvier 2022 - 20h40 - Ecrit par : S.A

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir “voler” le raï qui serait un élément de son patrimoine qu’elle veut inscrire au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Les deux pays continuent de disputer la paternité de ce genre musical populaire.

La ministre algérienne de la Culture a décidé de déposer un dossier à l’UNESCO pour classer le « raï, chant populaire algérien ». Wafaa Chaalalle a, dans une interview au quotidien Al-Hiwar, confirmé que les dossiers « Al-Rai » et « Al-Madhat » sont en cours de catégorisation, ainsi que dautres dossiers, sans toutefois fournir de plus amples informations. Côté marocain, les organisateurs du festival international du raï d’Oujda souhaitent que ce « chant populaire marocain » soit classé au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO, et se battent pour.

À lire : L’Algérie et le Maroc se disputent la paternité du raï

Soulignant qu’il y a eu une récente campagne médiatique marocaine visant à classer «  Tbourida  » sur la liste représentative du patrimoine immatériel de l’UNESCO, la responsable a indiqué qu’elle est une sorte de fantasme équestre, pour lequel l’Algérie avait auparavant classé deux éléments similaires auprès de l’UNESCO en 2013 et 2015.

Tags : Algérie - Musique - Unesco

Aller plus loin

Réaction d’un acteur culturel algérien à la dispute autour de la paternité du raï

Le Maroc et l’Algérie continuent de se disputer la paternité du raï. Nasreddine Touil, membre de l’association Art-culture et protection du patrimoine musical oranais (ACPPMO)...

L’Algérie et le Maroc se disputent la paternité du raï

La paternité du raï fait l’objet de dispute entre l’Algérie et le Maroc. Chaque pays se bat pour inscrire ce genre musical populaire au patrimoine immatériel mondial de...

Nous vous recommandons

Bond du marché immobilier au Maroc

Les transactions immobilières ont repris pour l’ensemble du secteur. Les derniers chiffres laissent apparaître une forte hausse de l’offre et la demande au troisième trimestre de cette année.

Le dirham chute face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,38 % face au dollar américain et s’est dépréciée de 0,68 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 25 novembre au 1ᵉʳ décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

L’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,2 % au Maroc en septembre, après avoir stagné au mois d’août dernier.

Maroc : 100 milliards de dirhams pour les lignes TGV

Le Maroc est en quête de financement pour lancer deux nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse. Son ambition, c’est de construire 1 300 kilomètres de nouvelles lignes à grande vitesse d’ici...

Il sera plus facile pour les Marocains d’obtenir de visa d’entrée en Israël

La décision du Maroc d’accorder des visas électroniques rapides aux ressortissants de 49 pays, dont Israël incite l’État hébreu à se lancer dans la même dynamique. Les moyens d’assouplissement de la procédure d’octroi des visas israéliens pour les...

L’Algérie a expulsé des Marocains

L’Algérie a expulsé mardi 28 septembre 2021 une quarantaine de Marocains vers le Maroc à travers la frontière terrestre entre les deux pays voisins, ouverte exceptionnellement. Cette frontière est fermée depuis...

La France mène la vie dure aux transporteurs marocains

Les transporteurs internationaux routiers (TIR) se retrouvent de plus en plus dans l’incapacité d’exercer leurs activités. Pour cause, le refus de l’ambassade de France d’octroyer des visas pour les anciens transporteurs, notamment ceux de la zone...

Sète : des MRE en colère

Pour contenir les accrochages observés au niveau des abords du port de Sète, depuis qu’une troisième ligne a été créée en direction du Maroc, le Préfet de l’Hérault a décidé de restreindre l’accès au port de Sète pour les passagers sans billets. Bien trop de...

Espagne : un timbre marocain sur la bataille d’Anoual crée la polémique

Barid Al-Maghrib vient de mettre sur le marché des timbres postaux à l’effigie de personnalités marocaines du mouvement nationaliste qui ont combattu les protectorats espagnol et français. Mais le timbre du centenaire de la bataille d’Anoual a suscité la...

Les demandes de divorce explosent au Maroc

Au Maroc, les unions sont moins durables, car les séparations et les divorces ne se cessent de se multiplier. Quelles en sont les causes ?