L’Algérie craint que Mohammed VI vole la vedette au sommet arabe

19 octobre 2022 - 22h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Le roi Mohammed VI et presque tous les chefs d’État des pays arabes seront présents au sommet arabe prévu dans la capitale algérienne les 1ᵉʳ et 2 novembre prochains. En tout, 17 dirigeants ont confirmé leur participation à ce sommet qui intervient dans un contexte régional difficile.

La présence de Mohammed VI à ce sommet a fait l’objet de nombreuses supputations depuis plusieurs mois. L’hebdomadaire Jeune Afrique et le journal londonien Al Sharq Al Awsat avaient annoncé le 12 septembre dernier, la présence personnelle du souverain marocain qui sera accompagné pour la circonstance du prince héritier Moulay Hassan, démentant certaines informations selon lesquelles le roi ne se rendra pas à Alger et enverra plutôt son conseiller et ami Fouad Ali El Himma le représenter.

Mohammed VI aurait même requis la présence à ce sommet de certains dirigeants des pays du Golfe afin d’en « garantir le succès », ajoutent les mêmes sources. À ce jour, les autorités marocaines n’ont ni confirmé ni démenti l’information. Mais le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi, était à Rabat le 27 septembre dernier pour remettre au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, l’invitation officielle au sommet adressée au roi.

À lire : Le roi Mohammed VI attendu en Algérie

La présence du monarque marocain à ce sommet arabe en Algérie est très attendue en raison des tensions entre les deux pays. L’Algérie a rompu en août 2021 ses relations diplomatiques avec le Maroc, en réaction à une série de « provocations » et d’« actes hostiles » du royaume. Mais le tapage médiatique autour de la participation de Mohammed VI peut être aussi une manière pour le souverain d’attirer l’attention et de voler la vedette au président algérien, Abdelmadjid Tebboune qui a réussi à réconcilier les factions palestiniennes après 15 ans de divisions, affirme TSA.

Sont également annoncés à ce sommet arabe d’Alger, le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed Bensalmane, le président égyptien, Abdelfattah Al Sissi, l’Emir du Qatar, Tamim Ben Hamad Al Thani, ainsi que les présidents sénégalais Macky Sall et azerbaïdjanais Ilham Aliyev (en sa qualité de président du Mouvement des non-alignés), le secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres et le secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), Hissein Brahim Taha.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Mohammed VI

Aller plus loin

Démenti autour de la participation du roi Mohammed VI au sommet arabe d’Alger

L’information selon laquelle le roi Mohammed VI participera au prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre à Alger s’est avérée inexacte.

Sommet arabe : le Maroc dénonce les provocations de l’Algérie

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a signalé les agissements déplacés de l’Algérie à la réunion préparatoire du sommet arabe, condamnant des actes qui violent...

Des journalistes marocains « séquestrés » en Algérie

L’Union générale des journalistes arabes a fustigé lundi 31 octobre 2022 le traitement réservé aux journalistes marocains partis couvrir le sommet de la Ligue arabe, prévu du...

Participation au sommet arabe : Mohammed VI pose des conditions

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a donné, pour la première fois, des nouvelles de la participation du roi Mohammed VI au sommet de la ligue arabe en Algérie....

Ces articles devraient vous intéresser :

Coupe arabe de futsal : le roi félicite les joueurs

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l’équipe nationale de futsal qui a remporté, vendredi à Djeddah, la septième édition de la Coupe arabe de futsal.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Maroc : Création de zones pour la production d’armes et de munitions

Le Maroc vient d’autoriser la création de deux zones industrielles militaires. C’est ce qui ressort du conseil des ministres tenu samedi à Casablanca et présidé par le roi Mohammed VI.

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».