L’Algérie, superpuissance sous-marine

19 juin 2022 - 16h00 - Monde - Ecrit par : A.P

La course à l’armement continue entre le Maroc et l’Algérie. Les forces armées algériennes disposent aujourd’hui de six sous-marins de dernière génération, tous acquis auprès de la Russie, son partenaire militaire privilégié. Les quatre derniers, des Kilo 636, ont été réceptionnés entre 2010 et 2019.

Sur les six missiles sous-marins algériens, deux ont été réceptionnés depuis les années 80 et les quatre autres, des Kilo 636, acquis et mis en service entre 2010 et 2019. Les 2 plus anciens, des Kilo 877EKM, ont été mis à jour au début des années 2000. Mais les autorités algériennes prévoient d’acquérir deux autres Kilo 636, fait savoir El Español.

Les sous-marins Kilo 636 sont conçus pour mener une guerre sous-marine et à la surface. Cette dernière caractéristique fait la particularité de ce sous-marin qui a une capacité de destruction supérieure. Après Israël, l’Algérie est le seul pays en méditerranée à disposer de ces missiles capables de mener des attaques à la surface. Ni la France, ni l’Italie, ne disposent de ce type de missile sous-marin.

À lire : Maroc-Algérie : la course à l’armement

Les Kilo 636 disposent aussi d’un écosystème avancé de capteurs et de radars qui leur permettent d’effectuer des tâches d’espionnage, de surveillance et de patrouille sous-marine. Pesant 3 670 tonnes sur une longueur de 73,8 mètres, ces missiles peuvent opérer à une profondeur de 300 mètres et atteindre une vitesse maximale de 36 km/h. Ils ont une autonomie de 45 jours environ et peuvent prendre un équipage de 52 personnes.

Outre le Kilo 636, l’Algérie dispose aussi d’une version d’exportation du missile Kalibr russe, le Club-S capable d’agir dans un rayon de 300 km et pouvant accueillir une ogive de 450 kilos. Toutes ces acquisitions positionnent la marine algérienne comme l’une des plus avancées technologiquement et en armement, assurent les autorités algériennes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Algérie - Défense - Armement

Aller plus loin

Le Maroc achète un sous-marin russe, l’Algérie s’inquiète

Le Maroc va se procurer un sous-marin russe de Type Amur-1650. Le contrat doit être finalisé à la fin de l’année durant la visite que doit effectuer Mohammed VI dans le pays.

Le Maroc va acheter un sous-marin russe, l’Espagne inquiète

Le Maroc compte acheter un sous-marin russe de classe AMUR 1650 pour renforcer sa présence dans les eaux du détroit de Gibraltar et de la mer d’Alboran. L’acquisition d’un...

Le Maroc et l’Algérie se livrent à une course à l’armement

Le Maroc et l’Algérie se sont lancé dans une course aux armements suite à la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. C’est du moins ce que révèle le magazine The...

L’Algérie veut davantage renforcer son armée pour contrer le Maroc

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a exprimé dimanche sa satisfaction quant au niveau de modernisation atteint par l’armée nationale populaire (ANP), réitérant sa...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.