Bientôt libéré, d’autres ennuis attendent Ali Aarrass

21 mars 2020 - 17h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Alors que le Belgo-Marocain, Ali Aarrass, devra sortir de la prison de Tiflet le 2 avril prochain, la propagation du coronavirus pourrait être une source d’ennuis pour lui. Sa famille, ses proches et amis ne pourront plus lui réserver un accueil digne comme prévu.

Les conditions de sortie de prison d’Ali Aarrass ne seront pas des plus aisées, d’autant plus que cette sortie de prison intervient dans un contexte marqué par la propagation du coronavirus. Le Maroc a totalement suspendu ses liaisons aériennes et fermé ses frontières. Or, le Belgo-Marocain devra rallier Melilla, où vit une partie de sa famille, dont son père, malade, en compagnie de sa sœur, Farida Aarrass. Cette dernière fait d’ailleurs partie d’un comité qui devra accueillir Ali à sa sortie de prison. Mais les choses se sont avérées plus compliquées que prévu.

Mercredi, la sœur d’Ali a présenté la situation. "La situation actuelle complique et continuera à compliquer l’organisation de son accueil. Nous avions prévu de nous retrouver à plusieurs sur place, pour l’accueillir ensemble dignement. Le destin en aura décidé autrement. Les vols réservés sont annulés, les frontières fermées et donc, même la famille de Melilla ne peut s’y rendre. Et voilà qu’Ali risquerait de se retrouver seul à la sortie de prison. Heureusement que nous connaissons des personnes sur place qui pourront s’en occuper comme il se doit et même plus", écrit-elle sur sa page Facebook.

En 2011, Ali Aaarrass avait écopé de 12 ans de prison ferme au Maroc pour "trafic d’armes pour un réseau terroriste". Un an plus tôt, l’Espagne l’avait extradé après l’avoir interpellé en 2008. Le Belgo-Marocain avait d’abord passé six années dans la prison de Salé. Ensuite, les autres années à Tiflet, en isolement 23 heures sur 24. Aujourd’hui, âgé de 58 ans, il devra sortir de prison le 2 avril.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Famille - Salé - Prison - Tiflet - Ali Aarrass - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Abdellah El Harif, dirigeant d’Annahj Addimocrati, libéré

Quelques heures après son arrestation dans un hôtel à Tanger dimanche 6 mars 2022, Abdellah El Harif, membre du bureau national du parti d’extrême-gauche d’Annahj Addimocrati, a...

Ali Aarrass libéré au Maroc après 12 ans de prison pour faits de terrorisme

Une bonne nouvelle pour le Belgo-Marocain, Ali Aarrass. Incarcéré au Maroc depuis 12 ans pour terrorisme, il a été libéré le jeudi matin à 8 h 30.

Après 12 ans de prison au Maroc, Ali Aarrass est de retour en Belgique

Près de trois mois après sa sortie de prison, Ali Aarrass est enfin rentré en Belgique. Inculpé pour terrorisme, l’homme aujourd’hui âgé de 58 ans n’a cessé de clamer son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.