Pas de liberté provisoire pour Ali Dinia

15 octobre 2014 - 17h13 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le tribunal de Benslimane a refusé, encore une fois, la remise en liberté d’Ali Dinia, accusé de la mort d’une jeune femme dans un accident de la route en août dernier.

Malgré la demande du procureur du Roi, le juge a refusé la remise en liberté et maintient donc en détention Ali Dinia , malgré son âge avancé, 78 ans, et son état de santé.

Une nouvelle audience devrait avoir lieu avant la fin de semaine, espère l’avocat de la famille, qui demande à ce que l’enquête soit complétée par les interrogatoires du gendarme qui a arrêté le camion, le témoin anonyme qui avait prévenu les gendarmes et la femme d’Ali Dinia, témoin clé puisqu’elle se trouvait dans le véhicule au moment de l’accident.

Pas de liberté provisoire pour Ali Dinia

Le 15 août dernier, le véhicule de l’accusé, qui était en compagnie de sa femme et de ses petits-enfants sur l’autoroute Casablanca-Rabat, est violemment percuté par un camion se trouvant sur la troisième voie de autoroute. Son véhicule est éjecté de l’autre côté de l’autoroute et plusieurs voitures le percutent, dont une dans laquelle se trouvait une jeune femme de 23 ans, qui a perdu la vie.

Des témoins affirment que c’est le chauffeur de la semi-remorque qui est responsable de l’accident, mais la justice a tout de même décidé d’arrêter Ali Dinia le 26 août dernier, à sa sortie de l’hôpital.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Benslimane - Mohamed Ziane - Ali Dinia

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Casablanca

Aéroport de Casablanca : arrestation pour faux test Covid-19

Les éléments de la police de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont interpellé deux individus qui disposaient d’une fausse autorisation exceptionnelle de voyage et d’un test Covid-19...

MRE : vers le lancement d’une ligne maritime Huelva-Casablanca

Le port de Huelva projette d’ouvrir une ligne avec Casablanca. Elle sera destinée exclusivement au transport de marchandises pendant une bonne partie de l’année, mais pourrait également assurer le transport de passagers pendant l’été, comme elle le fait...

Kénitra : des hommes d’affaires dépouillés

Les éléments de la gendarmerie royale de Kénitra ont démantelé en début de semaine, une bande de cagoulés qui dépouillent les hommes d’affaires. Trois individus ont été neutralisés et six autres, activement recherchés à l’échelle...

Dakhla : décès mystérieux de deux touristes marocaines

Disparues le 10 août dernier, deux Marocaines venues à Dakhla pour profiter des vacances d’été ont été retrouvées mortes le lendemain. Les circonstances de ce drame restent encore mystérieuses.

Un Libyen autorisé à entrer au Maroc malgré l’état d’urgence

Le tribunal administratif de Casablanca a accordé à un ressortissant libyen le droit de rentrer au Maroc, bien que les frontières soient temporairement fermées en raison de la pandémie du coronavirus.

Droits et Justice

Espagne : 22 ans de prison pour le Marocain qui a poignardé à mort sa femme

La Cour provinciale de Grenade a condamné à 22 ans et demi de prison, le Marocain de 42 ans qui a poignardé à mort, 14 août 2018, sa femme, Leire, dans la banlieue de Dúrcal, dans le sud de l’Espagne. Il a été reconnu coupable de meurtre par le jury...

Belgique : un professeur de religion islamique réhabilité après cinq ans de licenciement

Licencié sans préavis pour faute grave en 2017, le professeur de religion islamique, Hicham Abdel Gawadle peut à nouveau exercer son métier. Le conseil d’État vient d’annuler la décision prise il y a cinq...

Le métier de guide touristique est à revoir au Maroc

En raison de la crise sanitaire, les guides du Maroc vivent des moments de grande précarité. Depuis plus de dix mois, les efforts des associations qui représentent cette catégorie professionnelle du tourisme national, sont axés essentiellement sur la...

Trahi par une carte mémoire

Un pédophile a été interpellé dimanche par les éléments de la gendarmerie de Bir Jdid àEl Jadida. Il lui est reproché le viol de 12 enfants de 5 à 12 enfants qu’il aurait filmés.

Escroquerie dans un hôpital à Marrakech : de faux médecins arrêtés

À l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech, des individus ont, sous le couvert de l’habit respectable du faux médecin, arnaqué des familles de malades. Pris en flagrant délit, certains d’entre eux ont répondu de leurs actes devant la...

Benslimane

Le Maroc prépare l’arrivée des avions F-16 Viper

Le Maroc s’active pour la réception des 25 avions américains de combats F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin. Dans ce sens, des travaux d’extension et de mise à niveau ont été lancés dans les bases militaires de Benguerir et de...

Le Maroc ne va pas rapatrier ses ressortissants établis en Italie

L’information relayée sur les réseaux sociaux sur la mise en place d’un hôpital militaire de campagne à Benslimane pour recevoir les Marocains rapatriés d’Italie, est fausse.

Maroc : un maire accusé d’avoir transformé les locaux de sa commune en lieu de débauche

À Benslimane, un responsable aurait organisé des soirées arrosées dans les locaux de sa commune transformés en de véritables lieux de débauche. En témoignent des vidéos rendues publiques sur les réseaux...

Une affaire de séquestration et de viol secoue Benslimane

La police judiciaire de Benslimane a arrêté un homme accusé d’avoir séquestré et violé une serveuse de 28 ans. L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a été envoyé devant le procureur du roi près le tribunal local de première instance, pour répondre des faits qui lui...

Benslimane : une escoquerie immobilière à 30 millions de dirhams

Le tribunal de première instance d’Ain Sebaa a condamné le président d’une coopérative, son épouse et deux de ses collègues à des peines de prison ferme allant de 2 à 9 ans pour escroquerie et abus de...

Mohamed Ziane

Début du procès de Mohamed Ziane pour adultère

Ce jeudi 9 décembre doit s’ouvrir devant le tribunal de première instance de Rabat, le procès de l’ancien ministre des Droits de l’homme, Mohamed Ziane. L’ancien bâtonnier est poursuivi entre autres pour diffamation et insulte à la...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

L’ancien ministre Mohamed Ziane condamné à trois ans de prison

Poursuivi pour de multiples chefs d’accusation, l’ancien ministre Mohamed Ziane a été condamné mercredi par le tribunal de première instance de Rabat, à trois ans de prison, et au paiement de plusieurs...

Maroc : le fils d’un ancien ministre condamné à 3 ans de prison

Près de 6 mois après son interpellation, le fils de Me Ziane a été condamné à 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 30 000 DH. Il lui est reproché son implication présumée dans une affaire de confection et de commercialisation de masques chirurgicaux...

Mohammed Ziane dans l’œil du cyclone

Le ministère de l’Intérieur compte poursuivre en justice l’ex-bâtonnier Mohammed Ziane. Il lui est reproché d’avoir fait des « déclarations irresponsables » au sujet des institutions sécuritaires nationales.

Ali Dinia