Opel : les employés allemands craignent une délocalisation au Maroc

31 octobre 2021 - 19h40 - Ecrit par : S.A

La probable délocalisation de la production au Maroc, le chômage partiel et la pénurie de semi-conducteurs ont poussé les salariés d’Opel, détenu aujourd’hui par PSA, à organiser une journée d’action et de manifestation sur les sites du constructeur en Allemagne, vendredi 29 octobre.

Répondant à l’appel du syndicat IG Metall, 50 000 salariés ont exprimé leur mécontentement vendredi dernier sur les sites d’Opel. Ils protestent contre le démantèlement du constructeur allemand. À l’origine de ce mouvement d’humeur, les actions menées par PSA, qui a racheté Opel il y a moins de cinq ans. Pénurie de semi-conducteurs, transferts de production vers d’autres sites, chômage partiel et les rumeurs persistantes sur une délocalisation de la production au Maroc, où le centre d’ingénierie et de production de Kénitra pourrait être agrandi… Autant d’actions qui fâchent les salariés.

À lire : Opel veut transférer des activités au Maroc

Les travailleurs s’inquiètent par ailleurs du sort réservé aux usines. Il est prévu qu’elles soient rattachées à des entités appartenant à Stellantis et non plus à Opel Automobile GmbH. Selon les syndicalistes, ce sont les signes annonciateurs de la fermeture des usines en Allemagne et d’une délocalisation à grande échelle de l’activité industrielle du constructeur allemand. « Les scissions et les délocalisations ne seront pas acceptées sans résistance », a prévenu Jörg Köhlinger, responsable d’IG Metall, expliquant que la restructuration juridique est surtout un moyen d’échapper au système de cogestion, qui impose aux grandes entreprises que 50 % des sièges du conseil de surveillance reviennent aux représentants des salariés.

À lire : La délocalisation d’activités de Stellantis au Maroc inquiète les salariés français

« Stellantis continue d’imposer des décisions sans consulter les structures de négociation collective, a affirmé le responsable syndical. La direction agit de manière opaque, ce qui alimente la peur des travailleurs ». Une crainte partagée par le syndicat chrétien CGM en Hesse. Ce dernier craint « que les sites de production allemands soient trop coûteux et qu’ils soient tout simplement vendus grâce à leur indépendance juridique ».

Tags : Allemagne - Automobile - Opel

Aller plus loin

Opel va-t-elle s’implanter au Maroc ?

Opel aurait choisi le Maroc comme site de production d’un nouveau modèle de véhicule. Ce choix s’expliquerait par la politique de PSA qui vise à déployer la marque allemande hors...

Les constructeurs automobiles quittent l’Ukraine pour le Maroc

L’industrie automobile fait rayonner le Maroc à travers le monde. Le secteur a le vent en poupe, accéléré par la délocalisation de plusieurs industriels qui ont fui la guerre en...

La délocalisation d’activités de Stellantis au Maroc inquiète les salariés français

S’il est un sujet qui préoccupe les salariés français du groupe automobile Stellantis, c’est bien la délocalisation des activités au Maroc et en Inde pour des raisons de coûts...

Opel veut transférer des activités au Maroc

Stellantis, la société mère d’Opel, pourrait transférer des emplois du centre de développement en Allemagne vers le Maroc. Le géant de l’automobile a évoqué le niveau élevé des...

Nous vous recommandons

Des noms circulent pour le remplacement de Vahid Halilhodzic

Le président de la Fédération marocaine de football (FRMF) a décidé de trancher une fois pour de bon le désaccord entre Vahid Halilhodzic et les deux joueurs (Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui) qui ont refusé de rejoindre la sélection nationale tant que le...

Les MRE sans passeport marocain ne pourront pas être rapatriés

Les autorités marocaines ont pris une décision qui ruine les espoirs de certains MRE bloqués à l’étranger de rentrer chez eux. Ceux-ci ne seront pas concernés par l’éventuelle opération de rapatriement que le gouvernement marocain entend...

Marhaba 2021 : pourquoi la ligne Portimão / Tanger-Med tarde ?

Le Maroc et le Portugal ont entamé il y a quelques semaines des échanges en vue d’établir une liaison entre les ports de Portimão et Tanger-Med. Face au silence qui plane sur ce projet donnant lieu à des spéculations, une source proche du dossier apporte...

À Paris, les supporters célèbrent la victoire de l’Algérie contre le Maroc

L’Algérie s’est imposée samedi 11 décembre face au Maroc lors du dernier quart de finale de la coupe arabe. À Paris, les supporters des Fennecs ont célébré cette victoire sur les Champs-Élysées.

Fin de cavale pour l’un des plus célèbres trafiquants de drogue de Beni Mellal

Les gendarmes de Zaouiat Cheikh ont réussi à interpeller un dangereux trafiquant de drogue activement recherché, mettant ainsi fin à sa longue cavale. Au total, 20 mandats d’arrêt à l’échelle nationale avaient été émis contre...

L’aéroport d’Agadir accueille de nombreux MRE

Suite à la réouverture officielle des frontières, le trafic aérien a repris à l’aéroport d’Agadir. Les premiers passagers ont foulé le sol marocain en provenance de Las Palmas et de la France.

Jamel Debbouze accusé d’avoir conspiré contre l’Algérie (vidéo)

L’Algérie cherche désespérément un bouc-émissaire. Après les accusations portées contre le Cameroun et Bakary Gassama, l’arbitre du barrage de la Coupe du monde 2022 entre les Fennecs et les Lions indomptables, c’est l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze...

Maroc : flou autour du test PCR à l’embarquement

Les compagnies aériennes entretiennent le flou autour du test PCR que doivent présenter les passagers pour monter à bord de leurs avions pour un voyage à l’étranger ou à destination du Maroc.

La BAD compte sur le Maroc pour éviter une crise alimentaire en Afrique

Face à la famine qui guette l’Afrique à cause de la guerre en Ukraine, l’Office Chérifien des phosphates (OCP), géant marocain des phosphates et la Banque africaine de développement (BAD), discutent de l’approvisionnement d’urgence en engrais en Afrique de...

Mazraoui brise enfin le silence sur ce qui l’oppose au coach Vahid

L’international marocain Noussair Mazraoui digère difficilement son éviction de l’équipe nationale marocaine de football. Le joueur de l’Ajax Amsterdam, tout comme son coéquipier qui évolue à Chelsea, ne sont plus dans les bonnes grâces du sélectionneur...