Amar Saâdani possède plusieurs biens immobiliers au Maroc

4 avril 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire nationale (APN) aurait acquis plusieurs résidences immobilières dans trois importantes villes marocaines. L’homme politique algérien s’est définitivement installé dans le royaume après y avoir séjourné à plusieurs reprises.

Amar Saâdani possède plusieurs biens immobiliers à Casablanca, Marrakech et Tanger, rapporte Algérie Part. Après avoir séjourné à plusieurs reprises au Maroc en 2020, l’ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN) a quitté la France et le Portugal – où il est propriétaire de biens immobiliers – pour s’y installer définitivement cette année. Il entend acquérir une briqueterie dans le royaume. Au Maroc, Amar Saâdania se sent chez lui, car il a des accointances avec des autorités marocaines. Il a d’ailleurs demandé leur protection.

En 2019, l’ancien secrétaire général du FLN s’était établi en France où il possède un appartement de luxe de 4 pièces, situé à Neuilly sur Seine. Il n’y restera pas en raison du non-renouvellement de sa résidence. Les autorités françaises avaient refusé de lui délivrer la carte de résidence de 10 ans. Il quitte alors la France pour s’envoler vers le Portugal l’été 2019, où il avait décidé d’investir dans une ferme agricole. Depuis, il est en quête d’acquéreur pour revendre son appartement de Neuilly sur Seine.

Sujets associés : Immobilier - Marrakech - Casablanca - Algérie - Acquisition

Aller plus loin

Amar Saâdani en fuite au Maroc ?

Craignant des ennuis judiciaires, notamment une probable extradition vers l’Algérie, Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire...

Les MRE préfèrent investir dans le foncier et l’immobilier

Après l’épargne, la solidarité et le soutien aux familles, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) investissent chaque année 10 % des transferts effectués dans le foncier et...

Amar Saâdani investit dans l’immobilier à Marrakech

L’ancien président du Parlement algérien, Amar Saâdani, séjourne actuellement à Marrakech où il détient quelques biens immobiliers, en tant qu’« investisseur étranger »....

Des révélations sur la nouvelle vie d’Amar Saadani au Maroc

Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire nationale (APN), mène une vie simple et paisible au Maroc où il s’est réfugié pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Immobilier : voici la tendance des prix à Tanger

Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, dans son Indice des prix des actifs immobiliers.

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.