Amar Saâdani en fuite au Maroc ?

3 avril 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Craignant des ennuis judiciaires, notamment une probable extradition vers l’Algérie, Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réfugié au Maroc, après avoir quitté précipitamment le Portugal. Depuis quelques années, il n’est plus rentré dans son pays, l’Algérie.

Amar Saâdani est dans le viseur de la justice algérienne depuis 2018, fait savoir le journal Le Soir d’Algérie. Il avait été convoqué devant le tribunal de Chéraga deux fois de suite pour des affaires de détournement de foncier sans se présenter. L’année suivante, il s’était installé à Neuilly-sur-Seine, en France, où il possède plusieurs appartements. Il serait inquiété par le fisc, et avait donc choisi de s’envoler pour le Portugal où il est propriétaire d’un appartement de luxe.

Depuis le Portugal, Amar Saâdani apprend l’arrestation de l’ancien PDG de la Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour aux Émirats arabes unis et perd sa sérénité. Redoutant une probable extradition vers l’Algérie, il décide de se réfugier au Maroc après avoir reçu des propositions de personnes proches des autorités marocaines. Celles-ci auraient bénéficié des services de l’ancien haut responsable algérien.

Amar Saâdani fait partie des défenseurs de la marocanité du Sahara. « Je considère, d’un point de vue historique, que le Sahara est marocain et rien d’autre. Il a été enlevé au Maroc au congrès de Berlin, je pense que l’Algérie a versé pendant cinquante ans des sommes faramineuses à ce qui est appelé le Polisario, et cette organisation n’a rien fait et n’est pas parvenue à sortir de l’impasse », avait déclaré dans une interview en 2019.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Portugal - Algérie - Droits et Justice - Extradition

Aller plus loin

Amar Saâdani investit dans l’immobilier à Marrakech

L’ancien président du Parlement algérien, Amar Saâdani, séjourne actuellement à Marrakech où il détient quelques biens immobiliers, en tant qu’« investisseur étranger »....

France : lourde peine requise contre le trafiquant en fuite au Maroc

Le substitut du procureur de la République de Nîmes a requis, mardi 10 novembre, jusqu’à 15 ans de prison et émis un mandat d’arrêt contre un Nîmois en fuite au Maroc. Cet homme...

Un Turc en fuite interpellé au Maroc

La police marocaine a arrêté à Casablanca un Turc qui fait l’objet d’un avis de recherche international pour appartenance à un gang criminel spécialisé dans les rapts,...

Amar Saâdani possède plusieurs biens immobiliers au Maroc

Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire nationale (APN) aurait acquis plusieurs résidences immobilières dans trois...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.