Des révélations sur la nouvelle vie d’Amar Saadani au Maroc

9 décembre 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire nationale (APN), mène une vie simple et paisible au Maroc où il s’est réfugié pour échapper à la justice de son pays, l’Algérie.

Au Maroc, Amar Saadani, 71 ans, « vit sous haute protection des services de sécurité marocains, loin des projecteurs », rapporte Jeune Afrique. « Il ne souhaite pas être médiatisé et envoyer des signaux qui pourraient être perçus comme une provocation par les Algériens », confie une source marocaine. L’ancien secrétaire général du FLN (août 2013-octobre 2016) a choisi de rester discret.

À lire : Amar Saâdani possède plusieurs biens immobiliers au Maroc

Depuis 2018, Amar Saâdani est dans le viseur de la justice algérienne, faisait savoir le journal Le Soir d’Algérie. Il avait été convoqué devant le tribunal de Chéraga deux fois de suite pour des affaires de détournement de foncier sans se présenter. L’année suivante, il s’était installé à Neuilly-sur-Seine, en France, où il possède plusieurs appartements. Il serait inquiété par le fisc, et avait donc choisi de s’envoler pour le Portugal où il est propriétaire d’un autre appartement.

À lire : Amar Saâdani en fuite au Maroc ?

Depuis le Portugal, l’ancien président de l’APN apprend l’arrestation de l’ancien PDG de la Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour aux Émirats arabes unis et perd sa sérénité. Redoutant une probable extradition vers l’Algérie, il décide de se réfugier au Maroc après avoir reçu des propositions de personnes proches des autorités marocaines. Celles-ci auraient bénéficié des services de l’ancien haut responsable algérien.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Droits et Justice

Aller plus loin

Amar Saâdani possède plusieurs biens immobiliers au Maroc

Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire nationale (APN) aurait acquis plusieurs résidences immobilières dans trois...

Cameron Diaz a-t-elle fait passer de la drogue de la France au Maroc  ?

L’actrice, mannequin américaine, entrepreneuse Cameron Diaz a récemment fait de rares révélations sur une mission de mannequinat au Maroc.

Amar Saâdani investit dans l’immobilier à Marrakech

L’ancien président du Parlement algérien, Amar Saâdani, séjourne actuellement à Marrakech où il détient quelques biens immobiliers, en tant qu’« investisseur étranger »....

Amar Saâdani en fuite au Maroc ?

Craignant des ennuis judiciaires, notamment une probable extradition vers l’Algérie, Amar Saâdani, ancien secrétaire général du FLN, également président de l’Assemblée populaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...