Recherche

L’armée algérienne bombe le torse à la frontière avec le Maroc

© Copyright : DR

1er septembre 2020 - 12h30 - Maroc

Les démonstrations de l’armée algérienne près de la frontière avec le Maroc se poursuivent. Celles-ci font suite à l’annonce du royaume de construire une base militaire près de Jerada à la frontière entre l’Algérie et le royaume.

Sous la supervision du chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha, les éléments de l’ANP ont organisé, les 26 et 27 août, de nouveaux exercices au niveau de la base de Mers-El-Kebir, à Oran. Cette troisième opération a consisté en différents exercices de tir de missiles contre un objectif de surface à partir d’un bâtiment lance-missiles ainsi que sur une cible de surface, au niveau du polygone de tirs de la façade maritime Ouest.

Cela fait au total trois opérations du genre organisées par l’ANP en deux mois : la première s’est déroulée au niveau de la 3e région militaire de Bechar, le 10 juin ; la deuxième a eu lieu à la 2e région militaire à Oran, le 16 juin.

Le projet de construction de la base militaire marocaine près de Jerada, à la frontière entre l’Algérie et le Maroc, serait à l’origine de ces démonstrations de l’ANP. Ce projet n’est pas du goût d’Alger. A preuve, le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait appelé, le 13 juillet dernier, le Maroc à mettre fin à ce projet. "La construction de bases militaires à nos frontières est une forme d’escalade qui doit s’arrêter", avait-il déclaré.

Mots clés: Algérie , Défense - Armement , Jerada

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact