L’armée algérienne a-t-elle accepté la main tendue du roi Mohammed VI ?

11 août 2022 - 21h20 - Ecrit par : A.P

L’Armée nationale populaire d’Algérie semble accepter la main tendue par le roi Mohammed VI qui appelait à l’apaisement des tensions entre les deux pays dans son discours à l’occasion de la Fête du Trône.

Dans l’éditorial du dernier numéro du magazine mensuel El Djeich paru en août, le général-major Mabrouk Saba a indiqué que le défilé militaire de la fête de l’indépendance le 5 juillet dernier « portait avant tout un message au peuple algérien et ensuite aux étrangers, selon lequel les équipements sophistiqués dont notre armée est dotée sont destinés exclusivement à la défense de la Patrie, comme l’a rappelé le général Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire ».

À lire : Maroc-Algérie : des personnalités appellent à la pacification des relations

Selon certains observateurs internationaux, ces déclarations émanant du commandement militaire algérien pourraient être vues comme une acceptation de la main tendue par le roi Mohammed VI qui, dans son discours lors de la Fête du Trône, a invité le gouvernement algérien à « œuvrer à l’établissement de relations normales, entre deux peuples frères unis par des liens historiques et un destin commun ».

Ce message de Chengriha appelle au calme, lui qui est connu pour être un fervent anti-marocain depuis le début de sa carrière. Ses précédentes déclarations laissaient plutôt entendre que la tension entre les deux pays pourrait s’intensifier à l’avenir. L’installation d’une base aérienne dans le nord-ouest du pays, destiné à accueillir les systèmes de missiles S-350, et l’organisation des manœuvres militaires Desert Shield avec la Russie, à seulement 50 km de la frontière avec le Maroc, n’étaient pas de nature à apaiser les tensions.

À lire : Maroc-Algérie : « Les causes ayant entraîné cette crise demeurent présentes »

L’Algérie a rompu en août dernier ses relations diplomatiques avec le Maroc à cause du Sahara, et fermé le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc en octobre de la même année. Les deux pays se livrent depuis des années à une course à l’armement, augmentant chaque année leurs budgets militaires respectifs pour acquérir des drones et des systèmes de défense de dernière génération.

Tags : Mohammed VI - Fête du Trône - Algérie - Défense - Armement

Aller plus loin

Maroc-Algérie : la guerre, inévitable ?

Les relations demeurent tendues entre le Maroc et l’Algérie. Partant de plusieurs postulats, un magazine britannique avance que « les deux parties semblent prêtes à entrer en...

Maroc-Algérie : « Les causes ayant entraîné cette crise demeurent présentes »

Entre le Maroc et l’Algérie, la tention est aussi grande. Abdelaziz Rahabi, ancien ambassadeur d’Algérie à Madrid, affirme que les causes ayant entraîné la crise entre les deux...

Maroc-Algérie : guerre des drones

L’Algérie vient de faire l’acquisition d’une douzaine de drones de combat CH-5 Rainbow auprès de la Chine. De quoi préparer une nouvelle riposte en cas de conflit avec le...

Maroc-Algérie : risque de conflit armé en 2022, selon des experts espagnols

La crise entre l’Algérie et le Maroc risque de dégénérer en conflit armé cette année, selon les experts espagnols de l’Institut royal Elcano qui indiquent aussi qu’il n’y aura pas...

Nous vous recommandons

African Lion 2022 : des pilotes marocains s’entraînent sur les hélicoptères Apache

L’exercice militaire maroco-américain African Lion 2022 a démarré au Maroc ce lundi 20 juin et se poursuivra jusqu’au 1ᵉʳ juillet 2022 à Kénitra, Agadir, Taroudant, Tan Tan et Mahbès. Il connaîtra la participation des pilotes marocains qui vont s’entraîner sur...

Le gouvernement recarde le rappeur El Grande Toto

Le gouvernement réagit à la polémique née suite aux propos du rappeur El Grande Toto sur la légalisation du cannabis. Le sujet a même été évoqué lors du point de presse du conseil de gouvernement.

La France soutient le plan marocain d’autonomie sur la question du Sahara

Vendredi dernier à la tribune de l’ONU, la France est revenue sur la question du Sahara, réitérant son appui et son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc. Pour elle, c’est une base « sérieuse et crédible » capable d’aider à trouver une solution...

John Malkovitch aperçu à Casablanca

Depuis le 25 septembre, l’acteur John Malkovich est en tournage à Ouarzazate pour le film Seneca, the creation of earthquakes de Robert Schwentke. Une très belle expérience marocaine à laquelle participe un certain nombre d’acteurs...

Royaume-Uni : "L’islamophobie est transmise d’en haut"

La députée musulmane Zarah Sultana (Grande-Bretagne) affirme que l’islamophobie est transmise d’en haut. Elle affiche d’ailleurs sa détermination à la combattre.

Transport de marchandises : DSV ouvre une ligne entre l’Espagne et le Maroc

La filiale espagnole de la multinationale danoise DSV vient de lancer une nouvelle ligne de transport de marchandises par voie terrestre entre l’Espagne et le Maroc. Elle vise à faciliter les opérations d’importation et d’exportation des marchandises...

La France met en garde contre les cas de rage en provenance du Maroc

Le ministère français de l’Agriculture a lancé une campagne de sensibilisation à l’intention des voyageurs sur les précautions à prendre pour éviter l’introduction d’animaux atteints de rage en provenance du Maroc via...

Maroc : nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 octobre. Cette décision a été prise lors du conseil de gouvernement tenu ce lundi à Rabat.

Comment expliquer la forte hausse des transferts des MRE ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions dont près d’un cinquième en Espagne, ont transféré beaucoup de fonds vers le Maroc pendant la crise sanitaire. À fin octobre, ces transferts ont atteint près de 8 milliards d’euros, soit 43,3 %...

Un expert appelle le Maroc à rouvrir ses frontières

Se basant sur certaines données, Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, a appelé à la réouverture des frontières marocaines restées fermées juqu’au 31 janvier 2022 en raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus...