Maroc-Algérie : risque de conflit armé en 2022, selon des experts espagnols

9 janvier 2022 - 21h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La crise entre l’Algérie et le Maroc risque de dégénérer en conflit armé cette année, selon les experts espagnols de l’Institut royal Elcano qui indiquent aussi qu’il n’y aura pas d’avancée dans les relations entre l’Espagne et les États-Unis.

Dans leur rapport intitulé : « L’Espagne dans le monde en 2022 : perspectives et défis », les principaux chercheurs du think tank espagnol passent en revue les défis sécuritaires de l’Espagne et ses relations avec d’autres pays. Dans le contexte actuel de crise entre l’Algérie et le Maroc, les experts avertissent que « le risque d’escalade est réel » et n’excluent pas un conflit armé direct entre les deux pays ou avec l’implication du Front Polisario, ce qui menacerait la stabilité de la région. Il est urgent « de chercher des moyens de désescalade pour éviter de plus grands maux », indiquent les experts, appelant le gouvernement espagnol à travailler à « baisser la tension entre ses voisins du sud ».

À lire : L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

Au plan international, le sommet de l’OTAN à Madrid sera à l’ordre du jour dans les mois à venir, rappelle entre autres le groupe de réflexion, soulignant qu’u niveau européen, « 2022 est une année qui permettra à l’Espagne de mettre en œuvre son plan de relance, de transformation et de résilience et de définir les priorités et les lignes directrices » à réaliser au cours de son mandat à la présidence tournante de l’UE qui démarrera au second semestre 2023.

À lire : L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

En ce qui concerne les relations de l’Espagne avec les États-Unis, les experts considèrent qu’elles n’ont pas été « sans friction » au cours de l’année écoulée, citant entre autres « la polémique sur la brève réunion au sommet de l’OTAN » entre Sánchez et Biden. « Tout indique donc que l’agenda Espagne-États-Unis continuera à être mené par des canaux exclusivement transatlantiques (Bruxelles-Washington), ce qui nuit au potentiel de l’Espagne », affirment-ils.

« L’Espagne n’a pas de politique étrangère spécifique à l’égard de la Russie, mais la développe dans le cadre de l’UE et de l’OTAN », soulignent-ils, rappelant que les deux pays font face aux mêmes défis liés entre autres à « la dépendance énergétique ».

Sujets associés : Espagne - Algérie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc-Algérie : la crise s’intensifie

La tension continue de monter entre le Maroc et l’Algérie. La question du Sahara est au cœur de cette crise qui risque progressivement de dégénérer en conflit...

L’armée algérienne a-t-elle accepté la main tendue du roi Mohammed VI ?

L’Armée nationale populaire d’Algérie semble accepter la main tendue par le roi Mohammed VI qui appelait à l’apaisement des tensions entre les deux pays dans son discours à...

Maroc-Algérie : l’Espagne a tenté de réunir Bourita et Lamamra

Toujours préoccupée par la crise entre le Maroc et l’Algérie, l’Espagne a tenté de réunir les ministres des Affaires étrangères des deux pays, en marge du Forum de l’Union pour la...

Le Maroc accusé d’« alimenter dangereusement » l’escalade de la tension avec l’Algérie

Le Maroc « alimente dangereusement » l’escalade de la tension dans la région, a déclaré Amar Belani, l’envoyé spécial chargé de la question du Sahara Occidental et des pays du Maghreb...

Nous vous recommandons

Espagne

Pedro Sanchez a coordonné l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

Le responsable ayant organisé l’arrivée du leader du Polisario dans le pays, Brahim Ghali, est désormais connu. Il s’agit, selon le juge d’instruction Rafael Lassala, de Pedro Sanchez.

Maroc-îles Canaries : le dossier de la délimitation des frontières maritimes refait surface

Depuis la reprise des relations avec l’Espagne, le Maroc a réitéré son souhait de reprendre les négociations sur la délimitation des frontières maritimes avec les îles Canaries.

Enlèvement d’un proche de Saïd Chaou en Espagne

Huit personnes ont organisé l’enlèvement d’un homme originaire des Pays-Bas, samedi dernier à Nueva Andalucía, dans le sud de l’Espagne.

Baléares : l’islam sera enseigné dans des écoles en septembre

L’islam sera enseigné dans des écoles de Majorque dès la rentrée prochaine en septembre, conformément à un accord de 2019 signé entre le ministère espagnol de l’enseignement et la commission islamique des îles...

Un journal espagnol encense le roi du Maroc

La gestion du coronavirus au Maroc et les efforts du roi Mohammed VI ont été saluées par le journal espagnol El Mundo.

Algérie

L’armée algérienne s’en prend violemment au Maroc

Le ministère algérien de la Défense nationale a apporté un démenti formel aux informations selon lesquelles l’Armée nationale populaire (ANP) s’apprête à envoyer des troupes pour participer à des missions militaires en dehors des frontières algériennes. Il...

L’Algérie prendrait-elle ses distances avec le Polisario ?

L’Algérie n’a pas convié le Polisario à prendre part à un forum sur la société civile dans la région arabe. Une preuve de la bonne disponibilité des autorités algériennes à faire des concessions en vue de la participation du Maroc au prochain Sommet arabe de...

Maroc, Algérie ou France ? Yassine Benrahou, pas pressé de choisir sa nationalité sportive

Le joueur maroco-algéro-français, Yassine Benrahou n’est pas pressé de faire un choix sur sa nationalité sportive. Il ne ferme non plus la porte à aucun pays lorsque l’on fera appel à lui.

Des missiles algériens dirigés vers le Maroc ?

La crise entre l’Algérie et le Maroc tend à s’intensifier depuis la mort de trois routiers algériens dans la région du Sahara. L’Algérie accuse le Maroc de la mort de ses ressortissants et menace de riposter. De son côté, le Maroc n’a donné aucune...

Le détournement des aides humanitaires par le Polisario dénoncé

Alors que le président algérien Abdelmadjid Tebboune continue de tirer à boulets rouges sur le Maroc, le groupe parlementaire de l’Istiqlal s’est adressé au président du parlement européen, David Sassoli. Dans une lettre, l’Istiqlal affirme que les...