L’Espagne toujours affectée par la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe

31 janvier 2022 - 20h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

La crise entre l’Algérie et le Maroc qui a conduit à la fermeture, fin octobre, du gazoduc Maghreb-Europe, continue d’affecter l’Espagne qui éprouve toujours des difficultés à s’approvisionner en gaz naturel depuis l’Algérie.

La crise entre la Russie et l’Ukraine n’impactera pas autant l’Espagne que celle entre le Maroc et l’Algérie, en termes d’approvisionnement en gaz. Depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, l’Espagne est contrainte de s’approvisionner en gaz naturel liquéfié sur les marchés internationaux, ce qui lui revient plus cher, fait savoir Atalayar, précisant que cette semaine, le prix du baril de pétrole brut a déjà atteint 90 dollars, soit 30 dollars de plus que les prévisions de l’Exécutif espagnol pour 2022.

À lire : L’Algérie incapable de fournir le volume du gazoduc Maghreb-Europe

De même, le coût de l’électricité reste élevé en raison des prix du gaz et de l’essence qui continuent de grimper. Actuellement, l’Espagne importe un peu plus de 9 % de gaz de la Russie, et pourrait se rabattre sur d’autres pays producteurs en cas d’une éventuelle coupure d’approvisionnement. « Il est évident que nous sommes affectés par l’évolution du prix du gaz à un moment où la demande des marchés asiatiques n’est pas très importante. Il y a aussi les tensions avec la Russie qui reste le premier fournisseur de gaz naturel de la plupart des pays européens », a reconnu Teresa Ribera, la troisième vice-présidente et ministre de la Transition écologique.

À lire : L’Espagne a importé 69 % de gaz naturel liquéfié en décembre

La fermeture du GME continue donc d’affecter l’Espagne qui a du mal à combler les 6 milliards de mètres cubes de gaz que lui fournissait l’Algérie à travers ce gazoduc. Elle se contente désormais du Medgaz, le gazoduc de capacité plus réduite que le GME, qui la relie directement à l’Algérie, et d’importer davantage de gaz naturel liquéfié (GNL). La ministre Ribera rassure que l’Espagne est à l’abri de toute éventuelle rupture d’approvisionnement en gaz, alors que certains experts mettent en garde contre la vulnérabilité de l’Espagne.

À lire : Le Medgaz désormais prêt à satisfaire l’Espagne

Les gouvernements algérien et espagnol ont conclu un accord pour augmenter la capacité de transport du Medgaz de 8 à 10 milliards de mètres cubes par an. A fin novembre, l’Algérie fournissait plus de 40 % (44,5 %) du gaz dont a besoin l’Espagne, loin devant les États-Unis (13,3 %), le Nigeria (10,9 %), la Russie (8,7 %), le Qatar (6,7 %), la France (4,6 %), Trinité-et-Tobago (3,3 %) et la Norvège (2,9 %). Mieux, Enagás a mis en place un plan de sécurité pour faciliter l’importation du GNL dans les six usines de regazéification situées entre autres à Barcelone, Gijón, Carthagène et Huelva.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Russie - Algérie - Gaz

Aller plus loin

Après la fin du GME, l’Espagne réduit sa dépendance vis-à-vis du gaz algérien

L’Espagne pourrait se passer de l’Algérie qui est passée de premier fournisseur de gaz à la péninsule ibérique à deuxième fournisseur. Elle est supplantée par les États-Unis,...

L’Algérie refuse de rouvrir le gazoduc Maghreb-Europe

L’Algérie a donné une suite défavorable à une requête des États-Unis portant sur la réactivation du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont elle a refusé de renouveler...

La décision de l’Espagne d’aider le Maroc à importer du gaz met en colère l’Algérie

L’Algérie serait en colère contre l’Espagne qui a décidé d’aider le Maroc à importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe.

Passe d’armes entre Benkirane et Akhannouch

Dans un live sur sa page Facebook mardi, Abdelilah Benkirane, le secrétaire général du PJD, est revenu sur les passes d’armes au parlement entre Aziz Akhannouch et le député...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...