Après la fin du GME, l’Espagne réduit sa dépendance vis-à-vis du gaz algérien

13 mars 2022 - 16h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

L’Espagne pourrait se passer de l’Algérie qui est passée de premier fournisseur de gaz à la péninsule ibérique à deuxième fournisseur. Elle est supplantée par les États-Unis, après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Madrid réduit désormais sa dépendance du gaz algérien.

L’Algérie perd sa place de principal fournisseur de gaz de l’Espagne qu’elle conservait jusqu’à la fin de l’année dernière. Une place qu’occupent désormais les États-Unis dont les exportations de gaz vers la péninsule ibérique ont, pour le deuxième mois consécutif, dépassé celles du voisin de l’Est. Selon les données d’Enagas, l’Espagne a acheté, en février dernier, 12 472 gigawattheures (GWh) de gaz naturel aux États-Unis, contre 8 801 à l’Algérie. Le poids du gaz naturel d’origine américaine a donc représenté 32,9 % du total des importations espagnoles. Avec 23,2 % du total des importations espagnoles, l’Algérie occupe la deuxième position.

À lire : Grosses pertes pour l’Algérie depuis la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe

S’agissant des importations, la totalité du gaz en provenance des États-Unis a été acheminée en Espagne par méthaniers sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL). Quant à la totalité du gaz en provenance d’Algérie, elle est arrivée via le gazoduc Medgaz qui présente des failles de fonctionnement récurrentes.

À lire : L’Algérie a du mal à satisfaire l’Espagne en gaz

Après la fermeture par l’Algérie du gazoduc Maghreb-Europe (GME), le voisin de l’Est a du mal à acheminer son gaz via les solutions de remplacement qu’elle a proposées. Selon les autorités espagnoles, cette fermeture a engendré des perturbations récurrentes dans la chaine d’approvisionnement. La fermeture du GME a également entraîné de lourdes pertes financières pour l’Algérie, fait savoir l’agence de presse fédérale russe FAN.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Algérie - Gaz

Aller plus loin

Gaz : le Maroc accuse l’Algérie de bloquer son accord avec l’Espagne

Le Maroc dénonce l’attitude de l’Algérie qui cherche à bloquer par tous les moyens la mise en œuvre de son accord avec l’Espagne pour acheminer du gaz acheté sur les marchés...

L’Espagne exporte plus de gaz qu’elle n’en importe d’Algérie

Le PDG d’Enagás, Arturo Gonzalo Aizpiri, a déclaré ce mardi que l’Espagne exporte plus de gaz vers la France à travers les interconnexions à Irún (Guipúzcoa) et Larrau...

L’Algérie a du mal à satisfaire l’Espagne en gaz

L’Algérie n’a pas pu satisfaire pleinement la demande en gaz de l’Espagne après la fermeture, fin octobre, du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Avec la faible capacité...

L’Espagne réduit encore ses importations de gaz algérien

L’Espagne réduit progressivement ses importations de gaz depuis l’Algérie. Entre mars et avril, ces importations ont chuté de 14,3 %, passant de 11 139 GWh à 9 545 GWh, selon...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).