L’armée marocaine va gérer les transactions électroniques

11 décembre 2020 - 17h00 - Ecrit par : J.K

La surveillance et la protection des transactions électroniques sont désormais sous la responsabilité de la Direction générale de la sécurité des services d’informations du Royaume. Cette décision a été prise suite à l’adoption du projet de loi relatif aux services de confiance pour les transactions électroniques par la Chambre des représentants ce 8 décembre.

Le texte a été présenté par le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi, fait savoir le quotidien Al Akhbar. Ce texte " constitue une pierre angulaire et un pilier important pour le reste des textes législatifs relatifs aux domaines de la cybersécurité et de la confiance numérique ", a indiqué le ministre délégué, soulignant que ce développement numérique qui intervient au Maroc, invite à l’instauration d’un climat de confiance regroupant tous les services numériques. Un climat de confiance qui doit donner aux acteurs économiques et aux administrations publiques, un environnement juridique permettant la mise en place de nouveaux services et assurer la protection juridique des citoyens et encourager les transactions numériques.

Dans l’élaboration de ce projet de loi, qui permettra la création d’un nouveau cadre juridique capable de répondre aux besoins des acteurs économiques, publics, privés, administrations publiques et citoyens, en passant par l’organisation des signatures électroniques, du cachet électronique, de l’horodatage électronique, des services de transmission électronique sécurisée et de la vérification des sites web, l’Administration de la défense nationale a eu l’accord du Roi Mohammed VI.

Par ailleurs, ce projet de loi doit également mettre en place un cadre juridique moins restrictif et adapté, afin d’éviter le rejet des signatures électroniques. De même, il s’agira d’agrandir le champ d’application de la loi actuelle afin d’y introduire les documents émis par les établissements de crédits et organismes assimilés.

Tags : Informatique - Défense - Armement - Internet - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Cybersécurité : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le Maroc fait de la lutte contre les cyberattaques et les cybercrimes une priorité. Le gouvernement a initié un projet de loi axé sur la cybersécurité approuvé lors du conseil des...

Emploi, armée et cybersécurité au menu du Conseil de gouvernement

Le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle est attendu pour un exposé au prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra le jeudi 13 février, sous la présidence du...

Cybersécurité : le Maroc, cible de plusieurs attaques

Le deuxième trimestre pour le Maroc au niveau de la cybersécurité a été marqué par plus de 5 millions d’attaques, indique un communiqué du réseau antivirus, Kaspersky security...

Cybersécurité : le Maroc, cible de plusieurs attaques

Plus de 13,4 millions d’attaques informatiques ont été recensées au Maroc entre avril et juin 2020. Ces attaques souvent survenues via les navigateurs, constituent la principale...

Nous vous recommandons

Les réserves d’or du Maroc occupent la 5ᵉ place en Afrique

Les réserves d’or marocaines sont estimées à 22,12 tonnes métriques, selon la base de données allemande Statistica.

Les Marocains face à de nouvelles restrictions

L’ensemble des mesures restrictives annoncées par le gouvernement en vue de lutter contre la propagation du Covid-19 et de ses variants sont entrées en vigueur depuis hier, le vendredi 23 juillet. Les Marocains devront s’y plier sous peine de forte...

Que devient Zacarias Moussaoui ?

20 ans après les attentats du 11 septembre, Zacarias Moussaoui reste placé à l’isolement dans la même prison très haute sécurité ADX de Florence (Colorado). Il est le seul Français accusé de terrorisme et condamné à perpétuité en 2006 aux...

Quand Casablanca était la cité des transexuels

Casablanca n’est pas que la ville réputée pour être la plus grande maison close à ciel ouvert du monde à l’époque coloniale, c’est aussi le lieu où les opérations transgenres s’enchaînaient au grand bonheur des transsexuels. La ville doit cette triste réputation...

Mondial 2022 : double confrontation pour les Marocains avant les barrages

En attendant d’affronter les barrages qualificatifs pour le Mondial 2022, qui se tiendront en mars 2022, les joueurs marocains ont encore deux matchs à jouer, mais sans pression puisqu’ils sont déjà qualifiés pour le troisième et dernier tour des...

Un jeune Marocain s’immole en direct sur Facebook

La police de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire, après qu’un jeune de 19 ans, a diffusé son immolationen direct sur Facebook.

TUI annule ses vols vers le Maroc

TUI UK, la branche britannique du voyagiste allemand, a décidé d’annuler les vols vers le Maroc et d’autres destinations jusqu’au mois d’août. En cause, la crise due au Coronavirus.

Opération Marhaba : l’obligation d’un pass vaccinal ou d’un PCR négatif confirmée

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a confirmé l’obligation pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) de présenter un pass vaccinal ou un test PCR négatif de moins de 72 heures avant d’entrer au Maroc par voies aérienne et maritime. Le coup...

« Les premiers à souffrir du refus du visa français sont les Franco-marocains »

Les difficultés liées à l’obtention du visa français subsistent toujours. M’jid El Guerrab, député de la neuvième circonscription des Français de l’étranger affirme que les Français de l’étranger notamment les binationaux (les Franco-marocains et autres) sont les...

La France ne jouera pas le médiateur entre l’Espagne et le Maroc

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a indiqué vendredi qu’il ne revient pas à la France de faire la médiation entre l’Espagne et le Maroc. Il reste confiant que les deux pays surmonteront cette crise dans le « dialogue » et de...