Casablanca : arrestation d’une mère et sa fille pour homicide et incendie volontaire

13 avril 2021 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les éléments de la brigade criminelle de la police judiciaire et la brigade judiciaire de Ben M’Sik à Casablanca ont interpellé, à Tifelt, une femme et sa fille âgées respectivement de 58 et 14 ans. Elles seraient impliquées dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort, associés à l’incendie volontaire de la dépouille de la victime afin de faire disparaitre les traces du crime.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué que les services de la police judiciaire de l’arrondissement de sûreté de Ben M’Sik à Casablanca ont constaté le samedi 10 avril, la dépouille de la victime retrouvée dans un appartement à Ben M’Sik portant les traces d’une agression avec un objet contondant et incendiée de façon volontaire.

Suite à cette découverte macabre, les services de police ont immédiatement entamé d’intenses recherches et investigations qui leur ont permis d’identifier et d’interpeller les deux suspectes, dimanche matin dans la ville de Tifelt, en possession d’effets personnels et de pièces d’identité appartenant à la victime. Les deux sont mère et filles et n’ont pas fourni aux enquêteurs, les raisons pour lesquelles elles auraient commis cet acte.

La mise en cause adulte a été placée en garde à vue, et la mineure a été placée sous contrôle policier à la disposition de l’enquête menée ouverte pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la DGSN.

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Homicide - Incendie - Tiflet

Aller plus loin

Maroc : elle tue son mari pour pouvoir rester avec son amant

Une femme a été interpellée au douar Zemamra, dans la province de Berrechid pour avoir tué son époux. Elle voulait se débarrasser de lui pour pouvoir rester avec son amant.

Casablanca : trois individus interpellés pour possession de matières explosives

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca, ont interpellé trois individus. Ils sont suspectés de détention de matières explosives pouvant servir à la fabrication de...

Deux meurtres violents en moins de 24h à Safi

Quelques heures après le décès, lundi, d’un lycéen tué par deux jumeaux, la ville de Safi a été à nouveau secouée par un autre homicide. Un jeune homme de 24 ans est décédé,...

Un MRE tue sa mère à Meknès

Un ancien MRE établi en Espagne a tué sa mère en l’étranglant dimanche dernier, au quartier Sidi Omar à Meknès. La violence du crime a choqué tous les habitants qui se demandent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.