Attentat de Marrakech : baisse de 11,5% de l’activité touristique

20 septembre 2011 - 10h05 - Economie - Ecrit par : J.L

L’attentat terroriste sur le café Argana à Marrakech du 28 avril dernier, a entraîné une baisse des arrivées touristiques au Maroc, estimée à 11,5% par le ministre du Tourisme, Yasser Znagui, lors d’une conférence de presse tenue mercredi à Casablanca.

Le ministre qui présentait les réalisations du secteur durant les six premiers mois de 2011, a déclaré que plus de 5,8 millions de touristes ont visité le Royaume à fin juillet, soit une évolution de 3,4% par rapport à la même période de l’année précédente.

Ainsi les arrivées de touristes français a enregistré une hausse de plus de 3%, l’Allemagne +13%, le Royaume Uni +9,4%, la Belgique +14%, les Pays-Bas +9%), les pays scandinaves +42% et la Pologne +31,6%. La baisse la plus remarquée, affirme Znagui, est celle des touristes espagnols, dont les arrivées au Maroc ont reculé de 3,3%.

A fin juillet 2011, 10.153.542 nuitées ont été enregistrées dans les hôtels classés du Royaume, soit une baisse de 2,4% comparée à la même période de l’année dernière, alors que les recettes de voyages ont réalisé une hausse de 9,6% au cours de la même période, soit 33,4 milliards de dirhams.

Moins de trois jours après l’attentat de Marrakech, Yassir Znagui avait affirmé que celui-ci ne remettrait en aucun cas en doute les fondamentaux solides de la destination Maroc et plus particulièrement de Marrakech.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Yassir Znagui - Attentat de Marrakech - Ministère du Tourisme

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Le tourisme de montagne, un potentiel inexploité au Maroc

Le tourisme de montagne au Maroc est un secteur à fort potentiel qui est inexploité, selon Nadia Fettah Alaoui, la ministre marocaine du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78...

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...