Bagarre générale après Maroc-RDC : Walid Regragui exprime des regrets

22 janvier 2024 - 11h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui regrette la bagarre qui a éclaté à la fin du match entre le Maroc et la RD Congo (1-1) dimanche 21 janvier.

« Cela arrive dans le football, j’ai beaucoup de respect pour Mbemba, a déclaré Walid Regragui en conférence de presse d’après-match, tentant ainsi de calmer le jeu. C’est peut-être l’adrénaline qui l’a fait répondre comme ça. Ce qui est dommage, et c’est ce que j’ai dit à mes joueurs, il fallait rester plus calme, le Congo et nous, on n’a pas donné une bonne image. Après c’est peut-être avec la chaleur, la tension a été un peu élevée chez tout le monde. Il n’y a pas de soucis entre Mbemba et moi, ou l’équipe, c’est passé maintenant. » « Il fait très chaud, sur le banc on est déjà fatigué, alors les joueurs… Il y a eu un peu de frustration des deux côtés, a de son côté indiqué Sébastien Desabre, sélectionneur de la RDC. Ce sont des matchs d’hommes donc c’est normal. C’est ça qui est beau. Il y a des tensions, c’est redescendu. »

À lire : CAN 2023 : le Maroc bute sur un Congo résistant

« Contre le Maroc, on va partir en guerre. C’est déjà une finale », déclarait samedi en conférence de presse d’avant-match, le capitaine de la RDC, Chancel Mbemba. Des signes avant-coureurs de tensions entre les deux pays. Dimanche, le match entre le Maroc et la RD Congo (1-1) s’est terminé sur une bagarre entre les deux formations au coup de sifflet final. Une altercation a eu lieu entre le capitaine des Congolais et l’entraîneur de l’équipe du Maroc après que Chancel Mbemba lui serre la main sans le regarder, provoquant l’agacement de celui-ci. « Regarde-moi, regarde-moi ! », aurait lancé Regragui en direction du capitaine congolais. Un houleux échange verbal qui dégénère rapidement en une bagarre impliquant les joueurs des deux équipes.

À lire :Célébration polémique : Walid Regragui prend la défense d’Azzedine Ounahi

Le Congolais mimait ensuite le geste de la VAR, semblant lui indiquer qu’il n’y avait bel et bien pas main sur une action précédente. Dans la foulée, Youssef En-Nesyri, visiblement en colère contre Mbemba, pour avoir manqué de respect à son coach, a voulu en découdre avec le Marseillais. Yassine Bounou le freine dans son élan. Le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, Fouzi Lekjaâ est, lui aussi, intervenu pour calmer les esprits.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Walid Regragui - République démocratique du Congo

Aller plus loin

Walid Regragui contre-attaque après les propos de Chancel Mbemba

Le sélectionneur de l’équipe marocaine, Walid Regragui, a donné sa version des faits au sujet de l’altercation qu’il a eue dimanche avec Chancel Mbemba, lors du match face à la...

Walid Regragui détaille la stratégie du Maroc pour la CAN (vidéo)

Le sélectionneur de l’équipe marocaine, Walid Regragui, a donné des détails sur le cadre et les conditions de préparation à San Pedro, ville ivoirienne où les Lions de l’Atlas...

L’affaire Regragui s’intensifie : la RDC saisit le Tribunal arbitral du Sport

L’annulation par la Commission d’appel de la Confédération africaine de football (CAF) de la sanction infligée au sélectionneur de l’équipe marocaine, Walid Regragui, suite à...

CAN 2023 : le Maroc bute sur un Congo résistant

Le match de football entre l’équipe du Maroc et l’équipe de la République démocratique du Congo s’est soldé par un match nul, avec un score de 1-1, ce samedi au stade « Laurent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2022 : Nordin Amrabat dresse les forces de l’équipe du Maroc

L’international marocain, Nordin Amrabat, qui évolue à AEK Athènes FC, s’est exprimé sur les atouts de l’équipe nationale actuellement au Mondial, affirmant que « techniquement, le Maroc n’est pas inférieur à la Belgique. »

Azzedine Ounahi très convoité par des clubs européens

L’international marocain Azzedine Ounahi, l’une des révélations du Mondial, est sur les tablettes de plusieurs clubs importants en Europe. Outre Leicester, le FC Barcelone et la Roma sont également décidés à le recruter au prochain mercato, pour...

CAN 2023 : les premiers mots de Walid Regragui après le tirage au sort

Le tirage au sort complet des poules de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 (CAN 2023) a suscité des commentaires de la part du sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui.

Zakaria Aboukhlal : un joueur respectueux avec de vraies valeurs, selon Walid Regragui

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc se dit « choqué par le Zakaria qu’on dépeint » ces derniers jours et assure que cet international marocain qui évolue à Toulouse FC est « un garçon respectueux, avec de vraies valeurs et une belle éducation,...

Riyad Mahrez exprime sa fierté pour les Lions de l’Atlas

L’international algérien Riyad Mahrez exprime sa fierté et son admiration pour le Maroc qui s’est qualifié, pour la première fois de son histoire, en quarts de finale de coupe du monde.

Sofiane Boufal dévoile la priorité des Lions de l’Atlas

Dans une interview, l’international marocain Sofiane Boufal a évoqué ce qui devrait être la priorité de l’équipe du Maroc qui a atteint pour la première fois de son histoire la demi-finale d’une Coupe du monde.

Azzedine Ounahi devra trouver un nouveau club

L’OM a l’intention de se séparer de son milieu central marocain Azzedine Ounahi qui n’a pas pu combler ses attentes. Le départ du Lion de l’Atlas de la cité phocéenne s’annonce imminent.

Flou autour de la présence de Brahim Díaz sur la liste de Walid Regragui

Walid Regragui devrait dévoiler lundi, la liste des joueurs convoqués pour les deux matchs amicaux contre le Brésil et le Pérou les 25 et 28 mars. On annonce le retour de certains anciens joueurs comme Samy Mmae et Imran Louza tandis que le doute...

Grand stade de Casablanca : des Espagnols aux manettes ?

Le cabinet d’architectes Cruz y Ortiz espère se voir réattribuer le Grand stade africain que le Maroc prévoit de construire à Benslimane d’ici 2028 pour convaincre la FIFA d’y jouer la finale de la coupe du monde 2030 qu’il organise avec l’Espagne et...

Blessé, Sofyan Amrabat quitte les Lions de l’Atlas

Alors qu’il vient à peine d’être recruté par Manchester United et qu’il doit participer aux prochains matchs de l’équipe du Maroc, Sofyan Amrabat a reçu une terrible nouvelle.