Recherche

France : extradé du Maroc, un baron de la drogue en fuite

© Copyright : DR

10 octobre 2019 - 20h30 - Monde

Roberto Blanchedent est à nouveau en cavale depuis le 19 septembre. Placé sous contrôle judiciaire, il avait l’obligation de se présenter une fois par jour au commissariat, après la relaxe dont il a bénéficié le 12 septembre.

Blanchedent, 31 ans, a disparu des radars depuis le 19 septembre, le jour du délibéré rendu à son encontre, rapporte Le télégramme. Celui-ci a été condamné en appel à sept ans de prison ferme pour sa participation à un important réseau de trafic de stupéfiants, démantelé dans le quartier vannetais de Kercado en 2015.

En octobre 2015, la police avait arrêté Roberto Blanchedent, le soupçonnant d’avoir « industrialisé le trafic de stups à Vannes ». Son avocat, Me Amar Bouaou, lui avait obtenu la liberté.

Sans attendre son procès, le fugitif se rendit au Maroc. Le 27 mai 2017, le Tribunal le condamne par contumace à huit ans de prison ferme, et deux mandats d’arrêt internationaux ont été délivrés contre lui.

Une condamnation sera également prononcée en 2018 : Roberto écope de quatre mois de prison ferme par contumace pour un délit de fuite. La suite ? Il sera mis en examen dans une seconde affaire de stupéfiants à Vannes.

Cette même année, le « baron de la drogue » avait été extradé du Maroc. Arrivé en France, il séjourna à la prison de Rennes dans l’attente de son nouveau procès, rappelle la même source. Après l’audience le 20 juin, le délibéré devrait être effectif le 19 septembre, mais aucune trace de l’accusé.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact