Belgique : un chauffard ivre tue un Marocain

13 juillet 2021 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Alors qu’il rentrait chez lui en compagnie de deux amis après le match Italie-Angleterre, Mohamed Azdaz, un Marocain de 45 ans a été tué par un jeune conducteur ivre qui roulait à 100 km/h dans une zone 30. Arrêté, le suspect a comparu devant un juge d’instruction lundi 12 juillet.

Ce sera sa dernière sortie entre amis. De retour de la Grand-Place de Courtrai où Mohamed Azdaz et deux de ses amis ont suivi la finale de l’Euro 2020 dans un café dimanche dernier, le Marocain de 45 ans décède. Alors qu’ils traversaient le pont sur la Lys à pied, Stijn Verbauwhede, 28 ans a fauché le quadragénaire. Selon certains témoins oculaires, le jeune conducteur roulait à 100 km/h dans une zone 30. « En une fraction de seconde, nous avons vu la voiture arriver sur nous à grande vitesse, raconte au Nieuwsblad Mourad El Hardouz, l’un des deux amis de Mohamed présents ce soir-là. Nous avons pu éviter la voiture en sautant mais pas Mohamed… Il a été traîné sur plusieurs mètres. Notre ami est finalement mort dans nos bras ».

À lire : La vie de Sofia, 6 ans, détruite par un chauffard

Le jeune conducteur a tenté de s’enfuir à pied mais a été arrêté par la police. Il avait demandé à son passager de prendre la responsabilité de l’incident. Celui-ci a été également arrêté puis remis en liberté plus tard. La comparution de Stijn Verbauwhede a eu lieu devant un juge d’instruction, lundi. Il est soupçonné de meurtre involontaire, délit de fuite, conduite inappropriée et sous influence de l’alcool. « J’ai tout fait pour lui. Après sa condamnation, il a vécu avec moi pendant deux ans et tout se passait bien. Il travaillait dur pour payer ses dettes. Je pensais vraiment qu’il avait arrêté de boire…  », confie son papa.

Arrivé en Belgique il y a trois ans, la victime se battait pour s’offrir une place au soleil. « Il était parti de zéro. La vie commençait seulement à lui sourire », confie son beau-frère. Mohamed Azdaz était père de trois enfants âgés de 5, 7 et 11 ans.

Sujets associés : Italie - Droits et Justice - Grande-Bretagne - Homicide - Arrestation

Aller plus loin

Une fillette et son papa morts écrasés par un chauffard

Un père de famille et sa fille ont trouvé la mort, jeudi en début d’après-midi, dans un accident tragique, qui a eu lieu sur la route reliant Ait Ourir à la vallée de l’Ourika.

Un policier tué à Rabat, un autre dans état grave

Alors qu’il conduisait sous l’emprise de l’alcool sa voiture de luxe, un « oueld lefchouch » a percuté deux agents de police à Rabat. L’un est mort sur le coup tandis que...

Réaction de l’Arabie saoudite suite au meurtre de l’un de ses ressortissants à Casablanca

L’Arabie saoudite a réagi au meurtre de l’un de ses ressortissants qui a succombé à ses blessures subies lors d’une altercation avec les agents de sécurité d’un établissement...

La vie de Sofia, 6 ans, détruite par un chauffard

Lundi dernier, un drame s’est produit à Aubervilliers. Sofia, une fillette de 6 ans, est décédée, après s’être fait percuter par un chauffard sur l’ex-N2. Ce dernier a été placé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.