Belgique : un professeur de religion islamique réhabilité après cinq ans de licenciement

16 septembre 2022 - 11h20 - Belgique - Ecrit par : G.A

Licencié sans préavis pour faute grave en 2017, le professeur de religion islamique, Hicham Abdel Gawadle peut à nouveau exercer son métier. Le conseil d’État vient d’annuler la décision prise il y a cinq ans.

En licenciant Hicham Abdel Gawad le 30 juin 2017, sans aucun avertissement, le Conseil d’État lui reprocherait sa facilité à aborder lors de ses cours des sujets comme l’homosexualité ou la philosophie de Platon. Un inspecteur en charge du degré supérieur aurait déclaré à l’époque que le professeur présentait à ses étudiants, une vision trop « progressiste » de la religion et que cela pourrait avoir de grosses conséquences à long terme, rapporte la RTBF.

À lire : Annulation des poursuites contre Farid Slim, l’imam de Chambéry

Mais dans son courrier de licenciement, il n’y avait aucune des raisons évoquées par l’inspecteur de l’enseignement supérieur. Il lui est reproché divers manquements comme ses absences aux cours et la négligence dont il aurait fait preuve.

À lire : L’État belge condamné pour avoir forcé Salah Echallaoui à démissionner

Convaincu que son licenciement était une injustice, Hicham Abdel Gawad avait introduit une action contre l’arrêté du Conseil d’État. Sa réhabilitation n’interviendra que cinq ans plus tard. Reste à savoir s’il est toujours disposé à enseigner en Belgique.

Sujets associés : Belgique - Religion - Droits et Justice - Education - Islam - Sanction

Aller plus loin

Redouane Ahrouch condamné pour ne pas avoir serré la main à une femme

Reconnu coupable de sexisme, Redouane Ahrouch, co-fondateur du parti Islam, a écopé mercredi dernier d’une peine de quatre mois de prison avec sursis, devant la cour d’appel de...

Grand-Synthe : le fondateur de la mosquée Al Houda condamné à un an de prison ferme

L’ancien gestionnaire de la mosquée Al Houda de Grande-Synthe, dans la région des Hauts-de-France, a été condamné par le tribunal correctionnel de Dunkerque, à trois ans de...

Annulation des poursuites contre Farid Slim, l’imam de Chambéry

Poursuivi pour « radicalisme » sur la base de publications diffusées sur les réseaux sociaux, l’imam de Chambery, Farid Slim, a été innocenté. « Le parquet a donc conclu à...

Le Koweït va licencier des enseignants marocains

Le ministère de l’Éducation koweïtien a récemment annoncé son intention de se séparer de plus de 2 000 enseignants et chefs de département étrangers exerçant dans 14 spécialités...

Ces articles devraient vous intéresser :

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.