Driss Lachgar : "Benkirane veut baisser les salaires et augmenter les prix"

7 avril 2013 - 13h49 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le gouvernement Benkirane, formé pour remédier au grave déficit dont souffre le Maroc, veut revoir à la baisse les salaires des fonctionnaires de 5%, et augmenter les tarifs de l’électricité, du carburant (+ 3 dirhams), et de certains produits de base, affirme Driss Lachgar, patron de l’Union Socialiste des Forces Populaires.

Les propos de Lachgar, qui s’exprimait jeudi lors d’une conférence du syndicat des commerçants, organe proche de l’USFP, ont été confirmés par un sympathisant de l’Istiqlal, selon qui ces mesures ont été discutées lors du dernier rassemblement des leaders de la majorité gouvernementale, rapporte Al Khabar. La même source explique que la baisse des salaires de 5%, équivaut à l’augmentation de 500 dirhams des salaires introduite par le gouvernement El Fassi.

Hamid Chabat, secrétaire général de l’Istiqlal, se serait d’ailleurs opposé à ces mesures, qu’il considère comme un franchissement des lignes rouges.

Abdelahad El Fassi Fihri du Parti du progrès et du socialisme, a quant à lui nié ces informations, indiquant que les leaders de la majorité pensent plutôt à baisser les salaires et les indemnisations de hauts fonctionnaires, notamment ceux des directeurs d’institutions publiques au bord de la banqueroute.

Le comité de la majorité n’a pour l’instant pris aucune décision, poursuit El Fassi, affirmant que les propos de Driss Lachgar sont le produit de son imagination, un point de vue confirmé par plusieurs membres du Parti Justice et Développement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Partis politiques - Istiqlal - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Driss Lachgar - Hamid Chabat - Gouvernement marocain

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : très bonne nouvelle pour les salariés

En application de l’accord signé le 30 avril 2022 entre le gouvernement et les syndicats, le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’agriculture et...

Marocains, déclarez vos avoirs à l’étranger : les règles changent en 2024 !

Le gouvernement marocain a instauré dans le budget 2024 une contribution libératoire relative à la régularisation spontanée sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger de manière définitive. Que retenir ?

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Augmentations de salaires au Maroc : deux milliards de dirhams en jeu

​Les négociations entre le gouvernement et les syndicats sur les augmentations de salaires et la révision du régime de l’impôt sur le revenu (IR) trébuchent encore. Entre la demande des partenaires sociaux et l’offre de l’exécutif, il y a 2 milliards...