Booking face à la colère des hôteliers marocains

25 juillet 2023 - 18h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La plateforme de réservation en ligne Booking.com et les professionnels de l’hôtellerie au Maroc tiendront une réunion le 2 août, afin de discuter de la décision du groupe néerlandais relative au paiement des commissions en devise, sujette à polémique.

Les représentants de Booking.com au Maroc et les professionnels de l’hôtellerie devraient tenir une réunion le 2 août prochain, pour discuter de la décision du groupe néerlandais relative au paiement commissions en devise et « tenter de l’annuler pour préserver l’intérêt des opérateurs nationaux », fait savoir au site Le360 Lahcen Zelmat, président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH). Jusque-là, les commissions étaient payées en dirhams.

À lire : La contestation monte contre Booking au Maroc

La plateforme a justifié cette décision par un changement des exigences de Bank Al-Maghrib. Information démentie par la directrice de la supervision bancaire, Hiba Zahoui lors d’un point de presse dédié à la présentation du rapport annuel de la supervision bancaire. « Bank Al-Maghrib n’a pas donné de consignes particulières dans ce sens. C’est un sujet qui, potentiellement, peut relever du gouvernement ou de l’Office des changes. La Banque centrale ne s’implique pas dans les modes de paiement ou les devises choisies pour telles ou telles prestations, ça ne rentre pas dans son périmètre d’intervention », a-t-elle précisé.

À lire :Sur Booking, Marrakech dans le Top 5 des destinations

Cette décision du groupe néerlandais a soulevé de vives polémiques. Le 14 juillet, la FNIH a, dans une correspondance adressée à la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, dénoncé une décision « unilatérale » qui « nuit aux intérêts des opérateurs nationaux ». Aussi, ont-ils appelé la ministre de tutelle à intervenir auprès du chef du gouvernement ou auprès de la ministre de l’Économie et des finances, afin de faire annuler la décision de Booking.com.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Danemark - Hôtellerie

Aller plus loin

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements...

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Sur Booking, Marrakech dans le Top 5 des destinations

Marrakech figure dans le top 5 des destinations plébiscitées par les voyageurs cet automne. C’est ce qui ressort du classement d’une plateforme de voyage.

Les hôteliers marocains font plier Booking

Le bras de fer entre la plateforme de réservation en ligne Booking.com et les hôteliers marocains, regroupés au sein de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH)...

Ces articles devraient vous intéresser :

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Accor ouvre de nouveaux hôtels au Maroc

La co-organisation du Mondial 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal aiguise les appétits du groupe hôtelier français Accor qui prévoit d’élargir son offre au royaume.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.