La contestation monte contre Booking au Maroc

15 juillet 2023 - 22h20 - Economie - Ecrit par : P. A

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

« Nous tenons à vous informer que les membres de notre Fédération ont reçu récemment un courriel du site de réservation booking.com les obligeant à payer toutes les commissions en devises, alors qu’elles étaient payées jusque-là en dirhams constants. Cette décision unilatérale de la part de Booking a été expliquée par le changement des exigences de Bank Al-Maghrib, […] faisant supporter, en plus, aux établissements d’hébergement touristique le coût de 10 % au titre de la retenue à la source », peut-on lire dans la lettre à laquelle Challenge a eu accès.

À lire : Les réservations en berne pour le Maroc

Pour Amal Karioun, le président de la Fédération nationale des agences de voyages du Maroc (FNAVM), « ce courrier est venu à point nommé pour dénoncer ce qui se fait en occurrence. Les pratiques abusives qui imposent unilatéralement aux acteurs de payer des commissions en devises. La plateforme Booking agit aujourd’hui au Maroc en toute illégalité et fait subir beaucoup de pertes économiques aux acteurs locaux ». Pour ce professionnel, cette « pratique illégale » de Booking étouffe les opérateurs nationaux. « Les élites marocaines doivent s’inspirer du modèle turque, qui a été confronté à ce même problème et a pris une disposition spéciale interdisant formellement au groupe Booking de vendre des chambres d’hôtel turques aux citoyens en Turquie », explique-t-il.

À lire : Agadir et Marrakech parmi les villes les plus abordables pour les touristes français

Les professionnels de l’hôtellerie ont demandé au ministre de tutelle « de bien vouloir intervenir auprès du chef de gouvernement et, le cas échéant, auprès du ministre de l’Économie et des finances, afin de faire revenir Booking sur sa décision et de maintenir les paiements en dirhams ». Le président de la FNAVM dénonce pour sa part le monopole progressif de la plateforme Booking au Maroc, alors qu’elle ne paye aucune taxe. Selon l’agence anti-monopole russe (FAS), le site booking.com a été condamné à une amende de 14,9 millions d’euros pour avoir « abusé de sa position dominante sur le marché russe des sites de réservation d’hébergements en ligne ». Les opérateurs marocains espèrent que leurs autorités prendront aussi des mesures fortes contre les abus de Booking.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Hôtellerie - Ministère du Tourisme

Aller plus loin

Booking face à la colère des hôteliers marocains

La plateforme de réservation en ligne Booking.com et les professionnels de l’hôtellerie au Maroc tiendront une réunion le 2 août, afin de discuter de la décision du groupe...

Sur Booking, Marrakech dans le Top 5 des destinations

Marrakech figure dans le top 5 des destinations plébiscitées par les voyageurs cet automne. C’est ce qui ressort du classement d’une plateforme de voyage.

Les hôteliers marocains font plier Booking

Le bras de fer entre la plateforme de réservation en ligne Booking.com et les hôteliers marocains, regroupés au sein de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH)...

Agadir et Marrakech parmi les villes les plus abordables pour les touristes français

Agadir reste l’une des destinations les plus prisées par les touristes français. La ville figure dans le top 5 des 20 destinations mondiales « all-inclusive » les plus...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.

Le tourisme marocain retrouve son dynamisme en 2023 avec l’arrivée de 2,9 millions de visiteurs

Le tourisme marocain a enregistré un bond spectaculaire avec l’arrivée de 2,9 millions de touristes aux postes frontières durant le premier trimestre de l’année 2023, soit une progression de 17 % par rapport à la même période de l’année 2019.

Accor ouvre de nouveaux hôtels au Maroc

La co-organisation du Mondial 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal aiguise les appétits du groupe hôtelier français Accor qui prévoit d’élargir son offre au royaume.

Maroc : montée en puissance du secteur touristique

Le secteur du tourisme est pourvoyeur de richesse et d’emploi au Maroc. Fin juin dernier, la ministre du Tourisme, Fatima Zahra Ammor, a déclaré que le tourisme contribue à hauteur de 7 % au produit intérieur brut (PIB) et génère 2,5 millions emplois...

Aïd al-Adha : ruée de Marocains vers l’Espagne

Alors que de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) rentrent au Maroc pour y passer les congés de l’Aïd al-Adha, certaines familles marocaines font le chemin inverse.

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...

Touristes au Maroc : les chiffres d’une année record

Quelque 13,2 millions de personnes ont visité le Maroc durant les onze premiers mois de 2023, battant le record absolu de 12,9 millions de touristes de toute l’année de 2019, selon le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et...

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.