Épinay-sur-Seine : Bouchra, poignardée par son ex-compagnon

29 novembre 2021 - 12h00 - France - Ecrit par : A.P

Une femme d’origine Marocaine, âgée de 44 ans, a été poignardée à mort vendredi à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) par son ex-compagnon, qui venait d’être libéré de prison après avoir purgé sa peine pour violences.

La victime, Bouchra Bouali, a croisé son ex-compagnon, Khalid, lorsqu’elle rentrait chez elle. L’homme, âgé de 51 ans, a été libéré de prison après avoir purgé sa peine d’un an de prison dont six mois avec sursis. Il avait été condamné le 27 juillet dernier pour violences conjugales, violation de domicile et menaces de mort, fait savoir Le Parisien. Le juge avait également interdit à Khalid de s’approcher de Bouchra qui subissait des violences verbales et physiques de la part de son ex-compagnon depuis 2019. Pour protéger la victime, la justice lui a donné un smartphone disposant d’une touche d’alerte pour prévenir les secours en cas d’agression.

À lire : Lyon : Hanane, poignardée à mort par son ex-mari

Khalid a été libéré en octobre, après deux mois d’incarcération à la prison de Fleury-Mérogis. À sa sortie, il s’est rendu au domicile de son ex-compagne qui a activé l’alerte sur son téléphone, ce qui a permis son interpellation et son placement en détention. Il y a quelques jours, il a été à nouveau libéré, mais son ex-compagne n’était pas au courant de la décision. Vendredi, elle ne portait pas le téléphone d’alerte sur elle lorsqu’elle a été mortellement agressée au couteau devant l’immeuble où elle réside.

Les pompiers et le SAMU se sont rapidement dépêchés sur les lieux, mais n’ont pas réussi à sauver Bouchra. « Un couteau ayant vraisemblablement servi au crime était retrouvé dans un buisson à proximité », a précisé le parquet de Bobigny dans un communiqué.

À lire : Une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari en Espagne

Le couple a deux filles âgées de 14 et 5 ans. Elles ont été prises en charge par le « protocole féminicide » mis en place en Seine-Saint-Denis, lequel prévoit un soutien psychologique et leur placement. 

Sujets associés : France - Femme marocaine - Violences et agressions

Aller plus loin

Hommage à Bouchra, la Marocaine poignardée à mort par son ex-compagnon

Une centaine de personnes ont participé jeudi 9 décembre 2021 à une marche blanche en mémoire de Bouchra Bouali, une Marocaine de 44 ans, poignardée à mort par son ex-compagnon,...

Epinay-sur-Seine : une marche en hommage à Bouchra le 9 décembre

La marche en hommage à Bouchra, la Marocaine tuée par son ex-compagnon le 26 novembre devant chez elle à Épinay-sur-Seine, initialement prévue ce samedi, a été finalement...

Épinay-sur-Seine : une grave erreur de la justice à l’origine du meurtre de Bouchra

La quadragénaire marocaine Bouchra avait été poignardée à mort par son ex-compagnon alors qu’elle ignorait que celui-ci qui représentait une menace était sorti de prison après...

Lille : arrestation d’un homme soupçonné d’avoir voulu immoler sa compagne marocaine

Les policiers lillois (nord de la France) ont arrêté un homme soupçonné d’avoir voulu immoler sa compagne marocaine. En attendant sa comparution le 11 février, il a été placé en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.