Brouille entre le CFCM et la mosquée de Paris

9 mai 2021 - 09h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a réagi à la lettre ouverte en date du 7 mai 2021, du recteur de la grande mosquée de Paris. Chems-Eddine Hafiz a déclaré que «  les communiqués du CFCM auraient servi au ministère de l’Intérieur d’arguments pour refuser l’aménagement du couvre-feu, pour la nuit du 8 au 9 mai  ». Une faveur que son institution avait demandée à Gérald Darmanin.

« […] En d’autres termes, le conseil d’État, la plus haute juridiction de notre pays, aurait été influencée par des communiquées du CFCM dans la décision qu’il a rendue. Attribuer au CFCM un tel pouvoir c’est méconnaître le principe d’indépendance de la justice et le sérieux avec lequel le conseil d’État traite les affaires qui lui sont soumises », fustige le CFCM dans un communiqué, avant de faire une mise au point sur les nombreuses affirmations du recteur de la grande mosquée de Paris.

L’organisation dirigée par Mohammed Massaoui rappelle qu’il y a à peine quelques jours, Chems-Eddine Hafiz qualifiait de « simples graffitis » les inscriptions racistes et islamophobes découvertes sur les murs du centre Avicenne de Rennes. « Or, aujourd’hui, il affirme que les attaques contre notre culte ne vont pas cesser ». Le CFCM estime que « cette affirmation pourrait laisser entendre que le refus d’aménager le couvre-feu est une attaque contre le culte musulman et que cette attaque serait pire que les propos et menaces islamophobes dont sont victimes les lieux de culte. » « Il n’est ni juste ni prudent de te tenir de tels propos qui ne feront qu’exacerber un sentiment de victimisation aux conséquences néfastes », condamne le CFCM.

« Selon les estimations du recteur de la mosquée de Paris, l’aménagement du couvre-feu aurait permis à 200 000 fidèles de participer à la Nuit du destin’. […] Cette estimation donnerait raison à ceux qui répètent qu’il y a trop de mosquées en France. En effet si on répartit les 200 000 fidèles, à raison de 200 fidèles en moyenne par mosquée, 1 000 mosquées suffiraient aux musulmans de France ! En réalité avec plus de 2500 mosquées que compte la France, l’aménagement aurait déplacé plus de 500 000 fidèles sur près d’un million de pratiquants », analyse le CFCM. Pour l’organisation musulmane, l’importance de « la nuit du destin » n’est pas sujet à débat, mais la présenter comme « incontestablement le commandement supérieur », ne peut que laisser perplexe quant au sens donné à cette expression énigmatique.

« Pour le recteur de la mosquée de Paris, le Conseil d’État aurait clarifié la question de l’ouverture des mosquées pour la prière du matin (Alfajr). En réalité, le Conseil d’État n’a fait que confirmer l’existence de la dérogation obtenue par le CFCM le 14 avril 2021. Depuis cette date, cette dérogation est en vigueur sur tout le territoire national », précise la même source. Le CFCM fait savoir qu’il n’a pas souhaité obtenir une exception au couvre-feu, mais plutôt une tolérance autour de 06h00, comme il en existe autour de 19h00.

Selon l’organisation musulmane, il est difficile de comprendre et à fortiori de justifier cette exigence du recteur de la mosquée de Paris au moment où la vigilance est partout de mise. Elle appelle par ailleurs toutes les mosquées de France qui ne sont pas dans la capacité d’organiser la prière de l’Aïd El Fitr, le 13 mai 2021, dans le strict respect des mesures sanitaires, d’inviter leurs fidèles à prier chez-eux. « Nous ne le dirons jamais assez : la préservation de la vie doit être notre boussole et rien, absolument rien, ne saurait justifier une prise de risque préjudiciable pour la santé de nos concitoyens », conclut le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Religion - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Mohammed Moussaoui - Islam

Aller plus loin

Polémique après un tweet du recteur de la Mosquée de Paris

Un tweet du recteur de la Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, a déclenché une vive polémique sur la toile. Malgré son retrait, les critiques fusent de toutes parts avec des...

France : les raisons du rejet de la demande de levée du couvre-feu pour la nuit du destin

Le conseil d’État n’a pas donné une suite favorable à la demande que la grande mosquée de Paris lui avait adressée pour obtenir une levée exceptionnelle du couvre-feu pour la...

Le CFCM demande une faveur au ministère de l’Intérieur

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) présidé par Mohammed Moussaoui a demandé une nouvelle faveur au ministère de l’Intérieur suite à l’expiration de la dérogation...

Le CFCM annonce la nuit du destin

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) annonce que la nuit du destin aura lieu la nuit du samedi 8 au dimanche 9 mai 2021. L’organisation musulmane appelle les fidèles au...

Ces articles devraient vous intéresser :

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Ramadan et sport : oui, mais sous conditions

Le sport et le jeûne du Ramadan ne sont pas incompatibles. Bien au contraire, une activité physique modérée durant cette période peut s’avérer bénéfique pour la santé. Mais pour profiter pleinement de ses bienfaits et éviter les risques, il est...

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...