Bruxelles redoute des échauffourées à l’issue du match Maroc-Belgique

27 novembre 2022 - 14h10 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le match de la 2ᵉ journée de Coupe du Monde entre Belgique et Maroc va se dérouler ce dimanche 27 novembre 2022 au Al Thumama Stadium à 12 kilomètres au sud de Doha. Une rencontre tant attendue à Bruxelles, où les commerçants du centre redoutent des échauffourées.

Le souvenir des émeutes survenues en 2017 aux alentours de la Bourse à la suite du match Maroc-Côte d’Ivoire qualifiant les Lions de l’Atlas pour la Coupe du monde 2018 en Russie reste vivace dans la mémoire des commerçants du centre–ville de Bruxelles. Bagarres impliquant 300 personnes, 22 policiers blessés, de nombreux commerces saccagés et pillés, mobilier urbain ainsi que des préparatifs pour les Plaisirs d’Hiver endommagés. La situation était devenue quasiment hors de contrôle.

À lire : Sur quelles chaînes voir le match Maroc-Belgique ?

Les commerçants du centre-ville de Bruxelles craignent qu’une situation similaire se produise. « Quel que soit le résultat, on s’attend à des échauffourées, explique le représentant des commerçants de l’avenue Stalingrad. Nous espérons que la police mettra les moyens pour sécuriser les commerçants et que la réserve fédérale sera en renfort. En 2017, il n’y avait que deux pelotons d’intervention, ce qui était nettement insuffisant. »

À lire : Coupe Arabe U17 : les joueurs marocains agressés à la fin du match (vidéo)

Il assure avoir déjà éveillé l’attention des autorités sur le danger que représentent les barrières Nadar et le mobilier de chantier en nombre dans le cadre de la construction du métro Nord, le chantier de la décennie. Nour Eddine Layachi, président de l’Association des commerçants Stalingrad-Lemmonier exprime des inquiétudes à propos de l’issue du match. « Les barrières Nadar sont ouvertes et donnent un accès aisé au chantier qui nous pourrit déjà la vie. En 2017, une galerie de meubles a été incendiée et j’espère de tout cœur que ce scénario ne va pas se reproduire », explique-t-il.

À lire : Bagarres après le match Maroc-Égypte, Fouzi Lekjaa saisit la commission de discipline

En plus d’appeler les agents de sécurité en renfort, d’autres établissements comme Falstaff, pris pour cible par des hooligans d’Anderlecht en août dernier, et dont les dégâts se sont élevés à 187 500 euros, sans compter les tables et les chaises, décident de se barricader, fait savoir La Dernière Heure. La police joue lui aussi sa partition. « Tous les matchs des Diables rouges sont préparés avec les différentes zones de police et la police fédérale. Cela concerne toutes les rencontres, pas uniquement ce match opposant la Belgique au Maroc”, explique Robin De Becker, de la zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles (PolBru).

Sujets associés : Belgique - Football - Bruxelles - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Walid Regragui réagit aux émeutes survenues aux Pays-Bas et en Belgique

Les émeutes survenues aux Pays-Bas et en Belgique à la suite du match opposant les Lions de l’Atlas aux Diables rouges (2-0) continuent de susciter des réactions. Walid...

Sur quelles chaînes voir le match Maroc-Belgique ?

Après son match inaugural contre la Croatie mercredi, le Maroc a rendez-vous avec la Belgique ce dimanche 27 novembre 2022. À quelle heure suivre le match ? Comment regarder la...

Violences à Bruxelles : le bourgmestre appelle à la non stigmatisation des Marocains

Le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, demande de ne pas stigmatiser la communauté marocaine pour les émeutes qui ont éclaté dimanche dans la ville, après la victoire du...

Des heurts violents entre policiers et supporters après le match Maroc-Belgique

Telle une prémonition, des échauffourées ont éclaté entre policiers et supporters qui ont semé des troubles à l’ordre public à l’issue du match de la 2ᵉ journée de Coupe du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Message inquiétant de Hachim Mastour

Ancien grand espoir du football, l’international marocain Hachim Mastour, 25 ans, qui évolue au poste d’ailier ou de milieu offensif à l’Union Touarga en première division marocaine, connait une profonde phase de dépression.

Coup dur pour les Lions de l’Atlas

Deux joueurs clés de l’équipe nationale marocaine manqueront le prochain rassemblement des Lions de l’Atlas en mars prochain.

Mondial 2022 : les différents scénarios pour la qualification des Lions de l’Atlas

Deuxième du groupe F après sa victoire contre la Belgique, le Maroc peut se qualifier pour les huitièmes de finale dès jeudi face au Canada même avec un match nul. Voici les différents scénarios possibles pour les Lions de l’Atlas.

Hakim Ziyech à Al Nassr, c’est presque fait !

Hakim Ziyech, le milieu offensif de Chelsea, est sur le point de faire ses valises pour rejoindre Al Nassr, en Arabie Saoudite. Après des négociations entre les deux clubs, le joueur marocain a accepté les conditions du transfert et surtout un gros...

Hakim Ziyech restera à Chelsea, malgré lui

Mauvaise nouvelle pour l’international marocain Hakim Ziyech. La commission juridique de la Ligue de Football professionnel (LFP) a donné une suite défavorable au recours du PSG qui l’avait saisie pour valider le contrat du Lion de l’Atlas après...

Zouhair Feddal signe à Valladolid

Libre après la fin de son contrat au Sporting Portugal, l’international marocain Zouhair Feddal s’est engagé avec Valladolid pour une saison.

Les nouvelles ambitions de l’ONMT pour la destination Maroc

L’Office national marocain de tourisme (ONMT) nourrit de nouvelles ambitions pour le Maroc. Il compte profiter de l’intérêt du monde entier pour la destination – grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022...

Gharib Amzine : « L’objectif, c’est de passer le premier tour »

L’entraîneur-adjoint des Lions de l’Atlas, ancien joueur et entraîneur-adjoint de l’Espérance sportive Troyes Aube Champagne (ESTAC), Gharib Amzine, revient sur les préparatifs de l’équipe marocaine à la Coupe du monde au Qatar, ainsi que sur les...

Après le divorce tumultueux, Achraf Hakimi trouve la paix au PSG

Après le départ des stars comme Lionel Messi et Neymar, l’international marocain Achraf Hakimi se régale avec le PSG sous les ordres du nouvel entraîneur, Luis Enrique, qui ne tarit pas d’éloges à son égard.

Brahim Díaz de retour au Real Madrid et enfin avec le Maroc ?

Actuellement sous contrat avec le Real Madrid jusqu’en 2025, Brahim Díaz intègrera l’équipe première du club madrilène la saison prochaine après la fin de son prêt de deux ans au Milan AC. Cette décision, soutenue par les dirigeants du Real Madrid et...