Ce que l’on reproche au Bulgare arrêté à Marrakech

24 juillet 2019 - 07h40 - Ecrit par : S.A

La Police judiciaire de Marrakech a procédé, le mardi 23 juillet 2019, à l’arrestation d’un ressortissant bulgare. Des soupçons de piratage de comptes bancaires et de leur utilisation dans l’accès aux systèmes de traitement automatique des données des clients des banques marocaines pèsent sur le mis en cause.

Le suspect, 32 ans, est entré au Maroc en tant que touriste, rapporte la MAP. Son modus operandi ? D’après un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), le mis en cause utilisait des techniques spéciales pour copier les données bancaires des utilisateurs des Guichets automatiques bancaires (GAB). Ensuite, il transférait ces données sur des cartes bancaires vierges qu’il utilisait pour faire des opérations de retrait d’argent, via les GAB marocains.

Les services de la Police judiciaire ont mené des recherches qui se sont avérées fructueuses. Le Bulgare a été pris en flagrant délit de retrait d’une somme d’argent d’une agence bancaire, au centre de Marrakech. Aussi les éléments de la police ont-ils perquisitionné l’hôtel où le mis en cause séjournait. La moisson a été bonne : une dizaine de cartes bancaires magnétiques vierges, des outils utilisés dans l’opération de la copie et du piratage des données bancaires depuis les GAB, du matériel informatique, ainsi que des sommes d’argent, en monnaie nationale et en devise, ont été saisis.

Pour l’heure, le mis en cause a été placé en garde à vue, pour les besoins de l’enquête que mène le parquet compétent.

Tags : Marrakech - Piratage - Banques - Bulgarie - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Interpol - Arrestation

Nous vous recommandons

Enfin une solution pour les Français vaccinés au Maroc

Les Français résidant à l’étranger et qui ont reçu deux doses d’un vaccin non reconnu par l’UE, comme au Maroc, mais homologué par l’OMS, peuvent pousser un ouf de soulagement. Réunies en Conseil de défense mercredi, les autorités ont décidé qu’ls bénéficieront...

L’Algérie met en garde le Maroc contre une déstabilisation de sa sécurité intérieure

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé dans un entretien à Al Quds Al Arabi, que son pays est visé par Maroc à cause du soutien accordé aux causes palestinienne et...

Maroc : vers l’interdiction des applications de covoiturage à Meknès

Meknès envisage d’interdire les applications de covoiturage en raison des tensions entre les chauffeurs de taxi et les sociétés offrant ce service de mise en relation de conducteurs et voyageurs.

Un pas de plus est franchi dans la réalisation Gazoduc Nigeria-Maroc

Le Maroc et le Nigeria s’activent pour la réalisation du projet de gazoduc onshore et offshore. Les deux parties ont signé plusieurs conventions de financement pour la réalisation des études d’ingénierie et de conception...

Maroc : après les averses orageuses, la canicule

Plusieurs provinces marocaines vont connaître une vague de chaleur de dimanche 5 septembre à mercredi 8 septembre, alerte la Direction générale de la météorologie (DMN).

Fès se débarrasse des gardiens de voitures

La ville de Fès a réussi à mettre fin aux agissements des gardiens de voitures suite aux nombreuses plaintes des habitants.

Au Maroc, les spoliations immobilières ont encore de beaux jours devant elles

Malgré sa publication au Bulletin officiel le 26 août 2019, la loi 31-18 relative à l’enregistrement des procurations et des sociétés civiles immobilières aux registres électroniques dédiés n’est toujours pas en vigueur à cause de l’absence des textes...

Royal Air Maroc va-t-elle supprimer le port du masque ?

Brussels Airlines a annoncé qu’à compter de ce 3 mai, le port du masque ne sera plus obligatoire pour les passagers et le personnel de cabine à bord de ses avions. Quid de la compagnie marocaine Royal Air Maroc...

Sebta et Melilla veulent contrer les « stratégies hybrides » du Maroc

Les présidents de Ceuta et Melilla, Juan Jesús Vivas et Eduardo de Castro, ont appelé ce mercredi à une plus grande intégration de leurs deux villes dans l’Union européenne (UE) pour contrer les « stratégies hybrides » du...

« Mohammed VI a modernisé le Nord du Maroc pour étouffer Sebta et Melilla »

Le roi Mohammed VI a passé ses 23 années de règne à moderniser la côte méditerranéenne dans l’objectif est de parvenir à la co-souveraineté de Sebta et Melilla, selon un journal espagnol.