Canada : un MRE est mêlé à une affaire d’enlèvement alors qu’il était au Maroc

22 décembre 2021 - 11h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Alors qu’Imad Ennasr se trouvait au Maroc, son nom a été usurpé pour louer la maison dans laquelle le président des restaurants Cora, Nicholas Tsouflidis, aurait été séquestré. Le procès se poursuit au palais de justice de Laval.

Les faits remontent à mars 2017. Le président de la chaîne de restaurants Cora, Nicholas Tsouflidis, avait été enlevé chez lui, puis retrouvé ligoté dans un fossé de la montée Champagne, à Laval, rapporte Le Journal de Montréal. Selon le jury au procès de Paul Zaidan, il aurait été enlevé puis séquestré auparavant dans une résidence située sur la rue Principale, dans la même ville.

À lire : Enlèvement d’un proche de Saïd Chaou en Espagne

Paul Zaidan, 52 ans, est un ancien franchisé de Chez Cora. Arrêté en septembre 2018, il est accusé d’avoir joué un rôle dans l’enlèvement de Nicholas Tsouflidis. Un autre nom est cité dans cette affaire : Imad Ennasr, 37 ans. Son nom aurait été usurpé pour louer la maison dans laquelle le président des restaurants Cora aurait été séquestré alors qu’il se trouvait au Maroc – son pays d’origine – au moment des faits. Il y avait passé plus d’une année et demie.

À lire : Maroc : une MRE faussement accusée d’enlèvement (vidéo)

« Ce n’est pas sympa de voir les policiers, c’est stressant. Surtout dans une affaire d’enlèvement, surtout quand j’ai vu mon nom sur la maison », a expliqué le trentenaire lundi dernier, lors de son témoignage au palais de justice de Laval. Imad est un ancien employé de Paul Zaidan qui avait ses coordonnées. Une preuve qui confond l’ancien franchisé de Chez Cora c’est le numéro de téléphone inscrit sur le bail : c’est bel et bien son numéro et non celui d’Imad.

La semaine dernière, le propriétaire de la maison, Nigel Williams, a d’ailleurs dit au jury avoir identifié Paul Zaidan comme étant celui qui avait loué sa résidence de janvier à mai 2017. Le procès se poursuit au palais de justice de Laval.

Sujets associés : Canada - Droits et Justice - Procès - Laval - Séquestration - Enlèvement - MRE

Aller plus loin

Enlèvement d’un proche de Saïd Chaou en Espagne

Huit personnes ont organisé l’enlèvement d’un homme originaire des Pays-Bas, samedi dernier à Nueva Andalucía, dans le sud de l’Espagne.

Maroc : une MRE faussement accusée d’enlèvement (vidéo)

Les éléments de la Police judiciaire de Mohammedia ont réussi à élucider l’affaire d’une fausse alerte au kidnapping d’un enfant mineur par une Marocaine résidant en Italie. La...

France : un enlèvement signalé depuis le Maroc

Depuis le Maroc, un homme a signalé l’enlèvement et la séquestration d’un de ses proches à Paris (XIIIe). Les policiers de Fontenay-sous-Bois ont non seulement retrouvé la...

France : il fait une étrange découverte à son retour d’un voyage au Maroc

Un quadragénaire résidant à Esnandes a fait, jeudi 2 juillet, une découverte pour le moins étrange à son retour d’un voyage au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Au Maroc, les MRE investissent dans l’immobilier

70 % des investissements de la communauté marocaine résidant à l’étranger sont consacrés au secteur immobilier, selon Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de...