Caricatures du prophète, le Maroc censure sept journaux européens

27 septembre 2012 - 15h53 - Espagne - Ecrit par : J.L

Sept journaux et magazines européens ont été interdits au Maroc en moins d’une semaine, pour avoir publié les caricatures du prophète Mohammed de l’hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo".

Les quotidiens français "L’Humanité", "Aujourd’hui La France", "Libération" "Mariane" et "Le Figaro", mais aussi l’espagnol "El Pais" et l’allemand "Der Spiegel", ont tous été interdits au Maroc, une censure passée presque inaperçue.

Le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi, a battu sans aucun doute le record de magazines censurés au Maroc, mais sa décision a cette fois ci été accueillie positivement par l’opinion publique marocaine, généralement contre toute atteinte à l’image du prophète Mohammed.

Ces caricatures condamnées par la communauté musulmane à travers le monde, auraient été réalisées par Charlie Hebdo dans un but strictement commercial. Pari gagné puisque l’hebdomadaire au bord de la faillite, a écoulé 75.000 exemplaires dès le premier jour de la sortie du magazine.

Dans une interview accordée à Slate Afrique, Zineb el Rhazoui, journaliste à Charlie Hebdo explique : "C’est la ligne éditoriale de Charlie. Il a caricaturé dans des positions extrêmement délicates le pape, Jésus ou encore Nicolas Sarkozy. Je ne vois pas pourquoi Mahomet ferait exception".

A l’initiative de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), plusieurs organisations musulmanes prévoient de poursuivre devant les tribunaux internationaux, toute personne ou institution coupable d’inciter à la haine et au racisme à l’encontre de l’islam et des musulmans et de porter atteinte à ses symboles sacrés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - France - Espagne - Religion - Presse - Censure - Zineb El Rhazoui - Mustapha El Khalfi - Ministère de la Communication

Aller plus loin

Un journal Bahreïni suspendu pour un article critique sur le Maroc

Un journal Bahreïni vient d’être suspendu jusqu’à nouvel ordre par les autorités locales pour avoir publié un article jugé critique sur le Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Maroc : la date de l’Aïd al-Adha 2024 connue

L’Aïd El Adha 2024 est l’une des célébrations les plus importantes pour les musulmans. Quand aura-t-il lieu au Maroc ?

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Voici la date de l’Aïd El Fitr au Maroc

Débuté le 12 mars au Maroc, le ramadan, l’un des cinq piliers de l’islam, se profile pour de millions de Marocains. Quand aura lieu l’Aïd El Fitr cette année ?

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.