Recherche

Caricatures du prophète, le Maroc censure sept journaux européens

© Copyright : DR

27 septembre 2012 - 15h53 - Maroc

Sept journaux et magazines européens ont été interdits au Maroc en moins d’une semaine, pour avoir publié les caricatures du prophète Mohammed de l’hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo".

Les quotidiens français "L’Humanité", "Aujourd’hui La France", "Libération" "Mariane" et "Le Figaro", mais aussi l’espagnol "El Pais" et l’allemand "Der Spiegel", ont tous été interdits au Maroc, une censure passée presque inaperçue.

Le ministre de la Communication Mustapha El Khalfi, a battu sans aucun doute le record de magazines censurés au Maroc, mais sa décision a cette fois ci été accueillie positivement par l’opinion publique marocaine, généralement contre toute atteinte à l’image du prophète Mohammed.

Ces caricatures condamnées par la communauté musulmane à travers le monde, auraient été réalisées par Charlie Hebdo dans un but strictement commercial. Pari gagné puisque l’hebdomadaire au bord de la faillite, a écoulé 75.000 exemplaires dès le premier jour de la sortie du magazine.

Dans une interview accordée à Slate Afrique, Zineb el Rhazoui, journaliste à Charlie Hebdo explique : "C’est la ligne éditoriale de Charlie. Il a caricaturé dans des positions extrêmement délicates le pape, Jésus ou encore Nicolas Sarkozy. Je ne vois pas pourquoi Mahomet ferait exception".

A l’initiative de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), plusieurs organisations musulmanes prévoient de poursuivre devant les tribunaux internationaux, toute personne ou institution coupable d’inciter à la haine et au racisme à l’encontre de l’islam et des musulmans et de porter atteinte à ses symboles sacrés.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact