Casablanca : lourde peine de prison pour l’homme qui a tué le harceleur de son épouse

17 janvier 2022 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a condamné un jeune homme de 27 ans à huit ans de prison ferme pour le meurtre du harceleur de son épouse, un jeune de son quartier âgé 21 ans.

Tout est parti d’une dispute entre le mis en cause et la victime après que celle-ci a insulté son épouse. Il a asséné des coups de poing au harceleur au point où il est tombé en se cognant la tête contre le sol. Admis au service des urgences à l’hôpital Ibn Rochd, le jeune homme a succombé à ses blessures, rapporte Aujourd’hui Le Maroc. La suite ? L’auteur de l’homicide s’est rendu de lui-même à la police.

À lire : Maroc : un sexagénaire tue le harceleur de sa fille

À la barre, le mis en cause relate les faits. « Il harcelait ma femme à chaque fois qu’elle passait dans la rue pour rentrer chez elle », a-t-il affirmé, assurant qu’il n’avait pas l’intention de se venger de lui, mais uniquement de lui demander d’arrêter de la harceler. Il a également assuré n’avoir jamais été un individu violent. Une déclaration confirmée par ses voisins dans une lettre adressée à la Cour d’appel de Casablanca. La justice n’a été convaincue toutefois ni par ses déclarations ni par le témoignage des voisins. Le verdict est tombé : le prévenu écope de huit ans de prison ferme.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Drogues - Prison - Trafic

Aller plus loin

Maroc : un sexagénaire tue le harceleur de sa fille

À Safi, un homme de 70 ans a assassiné un jeune homme de 37 ans qui ne cessait de harceler sa fille malgré plusieurs mises en garde.

Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le...

Maroc : un homme surprend sa femme en train de le tromper et tue l’amant

À Sidi Yahya Zaer, dans la région de Temara, un homme a poignardé à mort l’amant de sa femme, surpris sur le fait. Arrêté, le meurtrier présumé a été placé en garde à vue.

Maroc : Harcèlement sexuel, gifle et mort pour une jeune femme

Une femme harcelée par un jeune homme aurait, en tentant de s’opposer à lui, eu un accident mortel. Cela s’est passé à Marrakech et plus précisément dans le quartier Aïn Itti.

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.