Casablanca serre la vis : augmentation des tarifs et des amendes

13 mai 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La ville Casablanca envisage de réviser à la hausse les tarifs des transports dans la ville, tant pour les lignes de tramway que pour les bus.

La municipalité de Casablanca prévoit d’augmenter d’un dirham le prix du billet standard du tramway, le faisant passer de 8 à 9 dirhams par trajet. Le prix du billet pour deux trajets passera quant à lui de 14 à 16 dirhams. Une hausse de 0,5 à deux dirhams est proposée pour les autres titres de transport.

En vue de limiter la vente de billets au noir, la société en charge de la gestion du tramway prévoit d’augmenter les amendes pour les passagers qui se procureront les billets en dehors des points de vente agréés. De même, les passagers qui ont pris la mauvaise habitude de cracher dans les wagons ou mettre les pieds sur le siège se verront infliger une amende de 300 dirhams à payer sur place, contre 50 dirhams actuellement.

À lire : Casablanca : le tramway coûtera plus cher

Si le paiement intervient 24 heures après, l’amende monte à 500 dirhams. A ce montant, s’ajoute une pénalité de 50 dirhams par jour si le contrevenant n’a pas réglé l’amende après sept jours. Les passagers qui adopteront d’autres comportements répréhensibles, tels que le mauvais usage des appareils sonores ou l’utilisation abusive du dispositif d’alarme, l’obstruction du processus de fermeture des portes, s’exposent aux mêmes sanctions.

En ce qui concerne les bus, les autorités de la capitale économique prévoient une augmentation de l’amende de 35 à 50 dirhams pour les achats de billets en dehors du système. À noter que cette question de la hausse des tarifs et des amendes sera débattue lors d’une réunion de la commission du Budget, des affaires financières et de la programmation de la municipalité, prévue ce mardi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Casablanca - Transport en commun

Aller plus loin

Casablanca : le tramway coûtera plus cher

À partir de juin prochain, il faudra débourser un dirham de plus pour emprunter le tramway de Casablanca. Une mesure impopulaire mais nécessaire, selon les autorités, pour...

Enfin, le métro à Casablanca ?

L’organisation par le Maroc de la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal relance la question de la création d’un réseau de métro à Casablanca.

Les transports en commun, calvaire des Casablancaises

Etre femme à Casablanca et se déplacer en transport public est un calvaire quotidien. Les unes se font peloter dans les bus, les autres se font voler ou harcelées sexuellement....

Casablanca : le busway bientôt lancé

Le busway, Bus à haut niveau de service (BHNS), va bientôt démarrer ses activités à Casablanca, a récemment annoncé un responsable.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.

Maroc : Les VTC, un nouveau cauchemar pour les taxis ?

Les applications de VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) comme InDrive ou Yassir gagnent en popularité au Maroc, mais leur statut juridique reste flou. Des voix s’élèvent au sein de l’opposition parlementaire et de la société civile pour réclamer...